Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Super Poutine”, héros d’une bande dessinée




Le Premier ministre russe Vladimir Poutine est un super héros d’arts martiaux à la tête d’une équipe où apparaît le président Dmitri Medvedev décrit comme un “gnome” dans une bande dessinée comique très en vogue sur l’Internet en Russie.
Les dessins et textes de “Super Poutine, un homme comme un autre”, visibles sur le site www.superputin.ru, ont été publiés “un an avant la fin du monde”.
La Russie va élire en 2012 le prochain président et les experts scrutent tous les signes pouvant indiquer si l’actuel locataire du Kremlin et son puissant Premier ministre seront candidats, les deux n’ayant jusqu’ici pas exclu une telle hypothèse.
Alors que “Super Poutine” est l’œuvre d’artistes indépendants, des internautes affirment que cette bande dessinée pourrait décrire en partie ce qui se passe dans les coulisses des tractations pour la présidentielle russe ou même avoir été commandée par le Kremlin.
Poutine, vêtu d’un kimono et décrit comme un homme “avec un caractère nordique”, parvient à sauver un autobus rempli de passagers, menacé par l’explosion d’une bombe.
“Je vais rouler à plus de 80 km/h”, lâche Poutine en serrant les dents, avant d’appuyer sur l’accélérateur. Il reçoit alors l’aide de Medvedev, à moitié engoncé dans une combinaison d’ours brun, qui envoie son iPad désamorcer la bombe.
Medvedev est raillé pour son penchant pour les gadgets électroniques et Poutine pour sa pratique du judo, discipline qu’il affectionne et dont il est ceinture noire.
Dans sa course folle, l’autobus est attaqué par une foule de zombies criant “Laissez-nous élire les gouverneurs” et “Libérez Khodorkovski”, qui finissent par se retrouver face à Poutine.
“Nous voulions attirer l’attention sur la situation politique déprimante en Russie et créer un dialogue”, a déclaré à l’AFP l’auteur des textes, Sergueï Kalenik, soulignant que certains médias avaient refusé de publier la bande dessinée car Medvedev y est décrit comme un “gnome”.
En revanche, Poutine est “un homme comme un autre, mais il en souffre” car pétri de contradictions internes, a encore dit M. Kalenik, âgé de 25 ans.

AFP
Mercredi 25 Mai 2011

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs