Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suite au conflit social qui secoue la direction de l’OFPPT : Larbi Bencheikh joue carte sur table




Suite au conflit social qui secoue la direction de l’OFPPT : Larbi Bencheikh joue carte sur table
Larbi Bencheikh, directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) sort de son silence. Il dit en avoir eu ras-le-bol des accusations et des critiques adressées à son encontre et à l’encontre de l’Office. « Durant 30 années de carrière professionnelle, je ne me suis jamais manifesté. Mais aujourd’hui, il est temps de mettre un terme aux allégations proférées de part et d’autre et qui attentent à ma personne et aux membres de la direction de l’OFPPT », a-t-il précisé
S’exprimant lors d’une conférence de presse, tenue le 31 janvier à Casablanca, M. Bencheikh a affirmé être victime d’une guerre qui ne dit pas son nom, menée par certaines parties politiques et syndicales. Et pour cause : la gestion propre et transparente de l’Office. « Depuis mon arrivée à l’OFPPT, j’ai constaté qu’il y avait plusieurs irrégularités, détournements et violations des lois en vigueur. Mettre fin à ce système de corruption et de clientélisme m’a attiré des foudres vengeresses de ceux qui en tiraient profit», a-t-il déclaré.
Chiffres à l’appui, le directeur général a expliqué que son Office a pu réaliser sur dix ans des performances notables. Ainsi, l’offre de formation a-t-elle été multipliée par cinq depuis 2002, soit une croissance annuelle de 18%. Ce qui a permis, selon lui, la formation de 800.000 jeunes entre 2001 et 2011.
L’Office a pu également optimiser ses ressources  en matériel, en ressources humaines, en charges courantes et d’exploitation. « L’ensemble de ces performances n’ont pas plu à certaines personnes puisqu’elles ont mis un terme à certains détournements ; ce qui explique leurs agissements», a-t-il précisé.  
Concernant le dossier des contrats spéciaux de formation (CSF), il a expliqué que l’Office a été accusé à tort de détournements alors qu’il n’a pour rôle que d’assurer le secrétariat de ces CSF. « Il y a un comité de gestion chargé de gérer ces contrats.  L’Office s’occupe seulement d’exécuter les décisions des autorités d’orientation, de décision et d’examen des bilans et d’appliquer le Manuel des procédures tout en proposant les paiements au Trésorier-payeur », a-t-il tenu à préciser.
Mieux, il a expliqué que les Unités de gestion font l’objet d’audits annuels depuis 2004 et qui ont démontré que ces contrats spéciaux ont  été gérés dans la régularité et la transparence.  
M. Bencheikh a rappelé qu’il avait plaidé pour l’externalisation des activités de gestion des CSF et l’organisation de formations groupées dédiées aux PME/PMI. «  La réforme des CSF a porté préjudice aux intérêts de certaines grandes entreprises et certaines parties qui ont trop profité de ces programmes », a-t-il noté.
S’agissant du conflit social qui secoue la direction de l’Office, depuis un an et qui a fait couler beaucoup d’encre, le directeur général de l’OFPPT a confié que ce conflit est simulé et qu’il s’inscrit parfaitement dans la compagne de dénigrement menée contre sa personne. A cet effet, il s’est interrogé sur le bien-fondé de ce conflit puisque les dispositions du Protocole d’accord du 21 juin 2011 ont toutes été suivies d’effet sauf concernant la question de la retraite complémentaire qui est en cours de solution. A cette occasion, M. Bencheikh a indiqué que la mauvaise foi  est devenue manifeste peu après la mise en œuvre du Protocole et l’amorce de l’opération d’intégration des formateurs sous contrats, lorsqu’un groupe de personnes ont observé un sit-in devant les locaux du siège social réclamant leur recrutement immédiat et inconditionnel. Chose qu’ils continuent d’ailleurs de faire dans l’espoir d’obtenir gain de cause un jour prochain. Dans l’attente, la situation demeure en l’état et le bras-de-fer se poursuit. 

Hassan Bentaleb
Mercredi 1 Février 2012

Lu 1761 fois


1.Posté par said le 01/02/2012 19:35
Avec tes méthodes tu peux former tous les habitants de la chine!! c'est un grand menteur sur le peuple marocain!!!

2.Posté par CONTRE LES CORRUPTEURS le 02/02/2012 09:28
M. Bencheikh parle de chiffres, effectivement, le nombre de stagiaires a augmenté considérablement depuis son arrivée à OFPPT, mais il confonde l'optimisation avec la bonne gouvernance. Toutes les démarches prises par M. Ben Chikh sont en détriment de la qualité formation, qui a connu une dégradation sans précédente, à savoir :
• Programmes de formation tout à fait inadéquats
• Manque de moyens matériels et de personnel formateur.
• Formation alternée 100% inefficaces pour la plupart des spécialités en T et TS.
• Filières récemment créées qui souffrent le manque de formateurs, ateliers et tous types de moyennes matériel et équipements.
• La formation continue des formateurs est presque inexistante.
• Des investissements inappropriés (pour multiples raisons), tel est le cas, de l’institut de tourisme TAMUDA BAY de Tétouan, que jusqu'à présent ne dépasse pas 25% de leur capacité réelle.
• Etc……

De l’autre part, M. Bencheikh s’engage :
• au lancement du classeur pédagogique, (qui coute des sommes importantes), que ne sert à rien.
• A l’activité politique avec la donation des sommes d’argent importantes à la Fédération Nationale de Football, alors que les stagiaires (les plupart appartenant à des familles très modeste) doivent payer pour avoir une place à l’internat et les établissements de formation se trouvent en misère totale.
• Tentatives de construction injustifiée de nouveaux bureaux de la DG.
• Etc ……

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs