Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suite à l'expulsion du chef du bureau de la MAP à Nouakchott : Journalistes mauritaniens et marocains solidaires avec Hafid El Bekkali




La Ligue des journalistes mauritaniens a dénoncé l'expulsion par les autorités mauritaniennes du chef du bureau de la MAP à Nouakchott, Hafid El Bekkali, qualifiant cette décision d'«arbitraire et d'absolument injustifiée», et un précédent dans les relations entre les autorités mauritaniennes et la presse.
Dans un communiqué, le bureau exécutif de la Ligue précise que M. Bakkali dispose d'une accréditation pour l'exercice de sa mission en Mauritanie où il réside avec sa famille et ses enfants depuis deux ans.
Le délai qui a été accordé à M. Bekkali et sa famille pour quitter le territoire mauritanien n'était pas suffisant pour qu'ils puissent voyager dans des conditions humaines, relève la Ligue mauritanienne
Le communiqué relayé par le site électronique mauritanien «Al Mostaqbal» souligne que l'expulsion de cette manière du confrère Bekkali ne constitue pas seulement une violation des règlements régissant la profession de journaliste et ceux relatifs au séjour dans le pays, mais elle est aussi une mesure qui va à l'encontre de l'hospitalité mauritanienne.
Cette expulsion laisse penser que le traitement avec les journalistes devient ainsi ouvert devant les services de sécurité ce qui constitue, souligne le communiqué, un dépassement des prérogatives du ministère de l'Information qui est le seul organe habilité aux niveaux administratif et organisationnel à prendre toute mesure concernant les journalistes.
«En condamnant ce comportement contraire à la liberté de l'exercice de la profession de journaliste, le SNPM, de son côté, le qualifie d'inacceptable surtout que les autorités mauritaniennes n'ont avancé aucune justification légale à la mesure qu'elles avaient prise et n'ont même pas accordé au journaliste le temps de prendre ses dispositions aux niveaux professionnel et familial », ajoute le syndicat.
A travers cette attitude, déplore le SNPM, les autorités mauritaniennes transgressent manifestement toutes les chartes internationales garantissant aux journalistes la liberté de mouvement et d'action en vue d'informer l'opinion publique et attente aux liens de solidarité et d'amitié entre les deux pays.

MAP
Samedi 24 Décembre 2011

Lu 1285 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs