Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Succès du 11ème Festival de “Abidat R’ma”




Succès du 11ème Festival de “Abidat R’ma”
Le rideau est tombé à Khouribga sur la 11ème édition du Festival national des arts d’Abidat R’ma, initiée par le ministère de la Culture.
Ont pris part à ce festival, dont l’objectif est de contribuer à la préservation de l’identité des régions Chaouia-Ouardigha et Tadla-Azilal, trente troupes représentant les villes de Ben Slimane, Safi, Fqih Ben Salah, Kelaât Sraghna, Béni Mellal, Settat, Souk Sebt, Khémisset, Khouribga, Oued-Zem, Bejaad,  Kasbat Tadla et Boujniba. Cette édition, organisée en collaboration avec la préfecture de Khouribga, le conseil de la région Chaouia-Ouardigha et les conseils municipaux de Oued-Zem, Bejaad et Khouribga, a rendu un  vibrant hommage à « Cheikh » Mohamed El Amrani, artiste connu pour ses nombreuses créations ayant enrichi cet art populaire.
Le festival, qui se veut un espace de rencontres et d’échange entre connaisseurs du patrimoine, a été marqué par l’organisation à la Faculté polydisciplinaire d’une conférence sur «Le chant Abidat R’ma, rythme, thèmes et langue», animée par  des professeurs et chercheurs en la matière.
Le style Abidat R’ma est une expérience artistique très prisée, considérée comme une forme pré-théâtrale, née dans plusieurs régions du Royaume (Haouz, Abda, Doukkala, Chaouia, Zaër…).
C’est une forme d’expression socioculturelle, liée aux traditions pastorales et agricoles. Abidat R’ma a toujours gardé la signification de « Serveurs des tireurs ou des chasseurs ». Formant des groupes d’artistes populaires bédouins, les Abidat R’ma accompagnaient au départ  les chasseurs  et qui, grâce aux sons et cris rythmés qu’ils produisaient, dénichaient le gibier.
De nos jours, Abidat R’ma constitue un art à part entière dans la mosaïque du folklore national, se rattachant à la tradition et au patrimoine musical et culturel du Royaume.
C’est un art caractérisé par la simplicité et l’improvisation où se mêlent contes, chants et danses d’une grande beauté artistique, et dont la réputation a dépassé les frontières nationales.

Libé
Lundi 26 Décembre 2011

Lu 883 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs