Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suarez : La priorité, c’est la Liga




L'attaquant du FC Barcelone Luis Suarez, auteur de deux quadruplés en l'espace de trois jours, a assuré samedi que finir meilleur buteur du Championnat d'Espagne n'était pas une "obsession" pour lui après avoir ravi la première place de ce classement à Cristiano Ronaldo.
"Ce n'était pas mon obsession, ce n'était pas mon objectif", a commenté Suarez, auteur de quatre buts contre Gijon samedi (6-0), trois jours après avoir fait de même contre La Corogne mercredi (8-0).
"Maintenant, il reste peu de matches à jouer. Avec l'appui de mes partenaires, si cela arrive ce sera bienvenu, mais la priorité de l'équipe est de remporter la Liga", a dit l'Uruguayen au micro de la chaîne espagnole Movistar+, rapporte l’AFP.
Contre Gijon, Suarez a marqué du plat du pied (63e), un but peut-être entaché d'un hors-jeu, puis sur deux penalties successifs (74e, 77e) et enfin avec une frappe puissante dans la surface (88e).
Le "Pistolero", qui s'est dit "surpris" par son rendement des derniers jours, a dépassé au passage la star merengue Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs de Liga avec 34 buts contre 31 pour "CR7", forfait samedi.
Déjà sacré Soulier d'Or de meilleur buteur des championnats européens en 2013-2014 avec Liverpool, à égalité avec Ronaldo (31 buts chacun), l'Uruguayen peut espérer remporter une deuxième fois ce trophée s'il parvient à garder les commandes du classement lors des trois dernières journées restantes.

Calcio

Inter-Udinese, premier match de 
l'histoire en Serie A sans Italien titulaire

Le match remporté samedi soir par l'Inter Milan face à l'Udinese (3-1) s'est disputé sans le moindre Italien titulaire, ce qui constitue une première dans l'histoire de la Serie A selon les médias italiens.
Au coup d'envoi du match, on comptait sur la pelouse de San Siro six Brésiliens, trois Français, deux Colombiens, un Argentin, un Croate, un Ghanéen, un Japonais, un Grec, un Malien, un Monténégrin, un Portugais, un Serbe, un Slovène et un Suisse. Mais le seul Italien était l'arbitre Domenico Celi.
Selon le quotidien sportif Gazzetta dello Sport, c'est la première fois de toute l'histoire de la Serie A qu'aucun des 22 titulaires d'un match n'est italien.
La Gazzetta ne relève par ailleurs qu'un seul cas similaire dans les grands championnats européens: un Portsmouth-Arsenal de Premier League en 2009.
Plus de la moitié des joueurs de Serie A (56%) sont étrangers. Un problème régulièrement évoqué par le sélectionneur Antonio Conte et d'autres observateurs, qui craignent un affaiblissement des sélections italiennes.
Cette saison a vu l'entrée en vigueur d'un nouveau règlement qui limite le nombre de joueurs à 25 pour chaque club, dont au moins quatre formés au club et au moins quatre formés en Italie.

Libé
Lundi 25 Avril 2016

Lu 1396 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs