Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Studio 2M : Les organisateurs gagnent le pari




Studio 2M était à son deuxième prime samedi dernier.  Certains sont allés  trop vite en besogne en qualifiant  les concurrents de faibles, à la suite de la diffusion du premier prime,  alors qu'on a découvert samedi dernier des voix très prometteuses, voire très bonnes. Certes, le premier prime est toujours difficile pour les jeunes talents, car ils découvrent le plateau, le public et savent qu'ils passent aux choses sérieuses. Donc il est tout à fait normal qu'ils aient le trac. Seulement, cela ne veut nullement dire qu'ils sont incapables de chanter, il fallait juste qu'ils soient un peu plus  rassurés et c'est ce qu'on a remarqué samedi dernier.
En ce qui concerne les répertoires arabe et occidental, la surprise était très agréable. L'on a vu défiler de véritables talents qui s'améliorent au fil des primes et grâce aux coachs qui font un travail remarquable.
Le choix des chansons interprétées en disait long sur la volonté de ces jeunes d'étaler leurs capacités vocales et leurs sens du rythme et de la mélodie. Certains n'ont absolument rien à envier aux professionnels ni au niveau du chant ni au niveau, ce qui est très difficile, de leur présence et leur prestation sur scène.
On se trouve donc obligé de reprendre et de confirmer les déclarations des responsables qui  annonçaient un bon « cru » pour cette année. Il n'a pas fallu d’ailleurs  longtemps pour s'en apercevoir.
Certes il est aisé d'émettre des opinions lorsqu'on regarde le produit final, encore faut-il savoir que tout cela demande un travail très soutenu et une patience sans limites car il est difficile de forger un chanteur, aussi talentueux soit-il. Beaucoup de gens pensent qu'ils peuvent  chanter sur scène mais une fois que l'occasion se présente, ils perdent leur voix, parce qu'ils n'en ont pas et que leurs impressions n’étaient qu’une illusion.  Chanter chez soi ou avec des amis est une chose, le faire devant un public en est une autre.
On ne peut donc que saluer responsables, encadrants et techniciens qui sont une véritable fierté du pays, car on se demande si ceux qui se livrent à la critique systématique, savent que pratiquement tous les techniciens sont marocains.
Les deux orchestres constituent aussi une source de fierté car ils font un travail remarquable aussi bien lors des répétitions que des primes. Qu'il s'agisse de l'orchestre arabe ou de l'orchestre occidental, les deux sont tout simplement épatants.     
D'ores et déjà, on sait que la tâche du jury sera de plus en plus difficile pour départager les talents en présence. Les téléspectateurs, eux, se délectent et attendent la soirée du samedi avec impatience. Pour preuve, les organisateurs de Studio 2M ont gagné le pari et tenu parole. Le troisième prime réserve d'agréables surprises et aura comme invités des célébrités que le public marocain apprécie beaucoup : Khaled, Hamid Kasri et Maâlouma ben Al Midah. Voilà qui donnera davantage de consistance à ce prime.

Libé
Samedi 24 Avril 2010

Lu 1118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs