Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stressé ? Sors ton Joker !




Stressé ? Sors ton Joker !
Introduction
 
Ce livre est mû par la volonté de partager les fruits d’une expérience vécue où le cumul de stress a été à l’origine d’une dépression. Bien que difficile et douloureuse à relater - à en dévoiler l’intimité - nous avons persévéré dans l’écriture de cette expérience, encouragées par la perspective d’aider à travers ce livre, d’autres naufragés, cabossés par les épreuves de la vie. A quoi servirait-il d’avoir survécu au stress si on doit garder pour soi les clefs de la résilience, les clefs de la vie ? « La dépression n’est peut-être pas le malheur absolu, mais elle n’est pas loin, dans ses formes majeures, d’être la pire des souffrances psychiques, l’univers mental le plus sombre et le plus désespéré qui soit. C’est pourquoi les témoignages des rescapés de la dépression sont particulièrement utiles aux personnes confrontées au malheur», affirme Christophe André, psychiatre psychothérapeute, dans son livre « Vivre heureux ».
Ecrire l’histoire de cette descente dans l’abîme relève d’une quête mue par un double devoir :
- de fidélité à soi-même ou plus exactement à cet autre soi-même révélé dans les ténèbres lumineuses de l’égarement vécu lors de la dépression ;
- de témoignage vibrant d’espérance destiné in fine à dévoiler, soutenir et renforcer les capacités d’auto-guérison de ceux et celles qui, livrés au stress et à la dépression, cherchent comment y faire face. Qu’ils puissent se rappeler cette parole de Khalil Gibran : «Ce qui parait le plus faible et le plus égaré en vous est le plus puissant et le plus décidé».
La relation d’aide qui a soutenu le processus de résilience a été guidée plus par une intuition de ce qui sauve que par l’application d’un savoir théorique ou de méthodes psychothérapeutiques qui ont fait leur preuve. Intuition aux aguets de tout ce qui peut éclairer l’incompréhensible, captant et intégrant dans une approche holistique, la multiplicité des outils, des moyens, des techniques, des pistes, des formules, des recettes, des secrets, des prières murmurées au corps, à l’âme et à l’esprit afin de revivre, retrouver l’élan, la santé, l’équilibre, la joie.
Cette intuition, conjuguée à la confiance absolue dans le patrimoine d’amour inconditionnel de notre milieu familial, laissait entrevoir, même du fin fond de l’abîme, le caractère conjoncturel – et non structurel - de cette dépression.
Dans les pages qui suivent sont relatées la genèse de ce mal-être ainsi que la quête de sens qui a progressivement évolué en quête d’issue salvatrice. Comme le disait Hölderlin : « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve ». Les vertus thérapeutiques de l’amour ne sont plus à démontrer ; l’amour témoigné physiquement au travers de gestes apaisants, sécurisants et de paroles réconfortantes pour cicatriser les blessures de l’être, dans l’acceptation de ce qui arrive et déstabilise un équilibre de vie, mais aussi dans la vigilance de conscience pour décoder, décrypter, comprendre et agir pour sortir du désarroi, de la souffrance. Grâce au souffle de l’amour, même les nuages les plus noirs sont bordés d’argent, dit la sagesse chinoise.
Cet amour inconditionnel, aux aguets pour débusquer les impasses, les obstacles, les pièges, a éclairé le chemin qui a mené au sésame du génie intérieur. Génie intérieur enfoui en chacun de nous et toujours prêt à répondre à notre appel pour nous permettre de piloter la tourmente et d’incarner l’injonction de Nietzsche :
« Deviens ce que tu es » autrement dit, va à la découverte de toi-même, deviens l’être vibrant de vie, riche de ta singularité, unifié, au-delà de ta réalité multiple, morcelée, dispersée, complexe, et parfois (ou souvent) confuse.
Ce sésame que nous avons baptisé « Sors ton Joker! » est dédié à tous ceux et celles qui aujourd’hui se sentent démunis, au bord -ou au fond- du gouffre, afin de les aider à renouer avec le vivant en eux. Puissent-ils, ainsi que ceux qui les accompagnent, puiser dans le témoignage qui suit, inspiration et espoir pour faciliter le travail d’auto-réparation, d’autorégulation et de fertilisation de leurs aptitudes à vivre mieux.
Qu’ils soient, à l’image de l’huître qui transforme le grain de sable en perle, des jardiniers de la vie qui métamorphosent leur souffrance en compost afin d’offrir les fleurs de la résilience : fleurs de pardon, de compassion, fleurs d’indulgence, de douceur, fleurs d’amour et de liberté, fleurs de joie et de créativité.
Pour donner plus de chance et de consistance à notre volonté d’aider ceux qui sont dans la tourmente et qui aspirent à se relever, nous avons complété notre approche qualifiée d’intuitive par une recherche dans l’antre de la psychologie du stress auprès des médecins, psychologues, sociologues, anthropologues, mais aussi auprès de spécialistes qui prônent d’autres approches dans une démarche intégrative des aspects multidimensionnels de l’être en souffrance, et auprès de maîtres de sagesse de diverses traditions et horizons, cités tout au long de ce livre.
Leur éclairage a été précieux, lumineux, pour mieux clarifier, structurer, compléter, notre « matière première » par une vision holistique et donner à l’incantation « Sors ton Joker! » une valeur ajoutée appréciable.
Qu’ils en soient tous remerciés et puissent-ils trouver dans la publication de cet ouvrage, l’expression de notre gratitude et admiration pour le bien-fondé de leurs travaux, réflexion, philosophie, techniques, messages de vie qui confortent notre intuition de départ devenue une certitude au fil de l’aventure ci-dessous relatée : notre génie intérieur existe bel et bien en chacun de nous, à notre portée ; nous pouvons y recourir en tout temps, en tout lieu pour vivre ancrés, vivre pleinement, vivre simplement reliés au meilleur de soi au service de ce qui donne et ceux qui donnent sens à ce que nous vivons.
Ce livre est une invitation à un voyage vers ce génie intérieur qui, pas à pas, moment après moment, technique après technique, offre au voyageur les clefs d’une plus grande conscience et présence à soi afin de mieux piloter non seulement le stress mais aussi sa propre vie en se libérant progressivement des automatismes, chaînes, conditionnements et croyances. « Lorsque tu auras atteint le coeur de la vie, tu trouveras de la beauté en toute chose, même dans les yeux qui sont aveugles à la beauté » promet Khalil Gibran.
 
Conclusion
Durant quatre années, les Jokers peu nombreux au début, nous ont accompagnées et sont au fil de la recherche devenus plus nombreux –un orchestre de cinquante artistes ! – à chacun sa spécificité, tous unis pour célébrer le génie créateur en nous, célébrer la vibration qui nous porte à prendre soin des forces d’auto-réparation qui sont bel et bien enfouies en chacun de nous, célébrer la symphonie de l’auto-guérison.
Chaque Joker est une graine d’éveil que chacun peut s’approprier car elle est à l’intérieur de soi, il suffit d’en être conscient et de l’arroser de douceur, elle délivre alors l’élixir pour mieux apprivoiser le stress. Grâce aux Jokers, les forces vives qui nous habitent sont révélées et fécondées par un effet de synergie. Ainsi mutualisées, elles impulsent une nouvelle dynamique qui raffermit, revitalise l’être qui est de plus en plus attentif et confiant en ses capacités à faire face, et ce à condition de mettre en œuvre les techniques proposées à travers les exercices suggérés car sans entrainement pratique, il serait vain d’espérer un meilleur résultat ! Avec cinquante Jokers entre les mains, à nous de jouer !
Véritable célébration de notre génie intérieur, apte à auto-réparer le corps et l’esprit à tout moment de la vie, ces Jokers permettent un gain d’autonomie dans la manière de faire face aux stresseurs sans pour autant faire de nous des blindés contre le stress. Personne n’est à l’abri d’un incendie, mais si nous connaissons par exemple les issues de secours, si nous disposons d’un extincteur chargé, si nous savons l’utiliser, si nous avons une combinaison qui protège du feu comme celle des pompiers, si nous connaissons le numéro des pompiers, si notre téléphone est bien chargé (en batterie et en solde), si nous nous sommes entraînés aux gestes qui sauvent, si nous avons bien pratiqué la respiration et la maîtrise de soi, alors toutes ces ressources internes et externes nous permettront si un incendie se présente d’avoir plus de chances de nous en sortir en tant qu’acteurs avertis que si nous n’avions aucune de ces ressources.
Il est évident que « Sors ton Joker! » n’ouvre pas la porte à la sérénité pour toujours, il nous invite plutôt à reconnaître et à accepter notre vulnérabilité tout en nous éclairant sur les ressources en nous et en dehors de nous. Il donne des outils fiables à l’être pour structurer sa réponse face au stress d’une manière consciente, efficace, adaptée, sachant que la structuration de la réponse au stress est un processus qui est en construction permanente et appelle un effort d’adaptation, d’accommodation, d’assimilation et de vigilance constante.
Sors ton Joker! donne les moyens de devenir compétent pour piloter le stress au lieu de le subir (en tout cas d’en souffrir moins). Quelles que soient nos limites, il convient de se rappeler les infinies possibilités enfouies en nous et mises en lumière par le Joker. Au-delà des traumatismes, conditionnements, croyances, fatigue, vulnérabilité, peur, et toutes les contraintes, réelles ou imaginaires, notre part active dans la construction de l’apaisement intérieur reste féconde, et nous pouvons toujours redémarrer à zéro, pour nous « désanesthésier», éveiller et mettre en oeuvre nos fabuleuses capacités d’auto-guérison, de résilience.
Le stress fait partie de la vie. Il ne rend malade que s’il s’accumule sans pouvoir être ni évacué ni résorbé par un processus de régénérescence. «Qui ne se régénère pas dégénère», dit Edgar Morin. Le processus de dégénérescence étant plus rapide que celui de régénérescence, nous mourrons. Inéluctablement.
Durant le laps de temps qu’il nous est donné de vivre les hauts et les bas, le profond et le léger, le rire et les larmes, cinquante Jokers sont constamment et inconditionnellement à notre service pour vivre mieux, dans une conscience plus éveillée, plus élargie, dans la vigilance de prévention et réparation de notre santé physique, mentale, relationnelle, spirituelle qui sont fortement liées, beaucoup plus intimement qu’on ne le croit. Leur décalage engendre souffrance, leur alignement génère mieux-être et joie de vivre. C’est à cet objectif fondamental de restaurer, renforcer et préserver notre puissance axiale qu’œuvre chaque Joker sous la direction du chef d’orchestre : Joker Stop Respire !
S’insérant dans une approche holistique de santé globale (qui conçoit que rien n’existe de façon isolée, chaque organe est en interrelation avec les autres et avec l’univers) ces Jokers – toujours actuels, jamais périmés, sans nul effet indésirable, et gratuits pour la plupart ! - ont toute leur place auprès de la médecine conventionnelle pour faire de chacun de nous un pilote, apte à stimuler ses énergies, à les canaliser vers une plus-value de vie, explorant intuitivement les multiples ressources à sa portée, expérimentant audacieusement les pistes souterraines, aériennes, acceptant les risques, les leçons dont il sort grandi à chaque expérience.
Pilote conscient des impasses qu’il évite, des conditionnements dont il a appris à s’affranchir, dépollué de tout regret, amertume, culpabilité, jalousie, cynisme qui brouilleraient sa vue, libéré des vieilles peaux qu’il s’autorise à quitter pour livrer passage à de nouvelles naissances, éclosion de tous les possibles, soulagé des valises et cailloux dont il a appris à se défaire, imparfait certes, mais perfectible, léger tel un papillon, ancré dans la douceur qu’il se dispense ; il en savoure les bienfaits contagieux qu’il apprend à semer sur son chemin dans un esprit de partage, d’offrande, amoureux de tout son être de la vie, du miracle d’être vivant qu’il aimerait célébrer à chaque inspir et expir, dopé de gratitude. Les petites fleurs qui poussent en bordure de la route l’émerveillent, le gazouillis matinal des oiseaux l’enchantent, il vibre encore et toujours quand l’odeur du pain chaud caresse ses narines.

Genèse du livre
 
En 2005, ma fille Ghita a vécu une dépression, due à un cumul de stress et d’épreuves difficiles lors de sa dernière année d’études de psychologie en France et que nous avons relatée en premier chapitre du manuscrit. Je l’ai accompagnée dans sa guérison en essayant de la reconnecter petit à petit à ses ressources intérieures, à sa sève de vie par des Tsaheylus. Tsaheylu est un terme issu du langage Navi dans le film « Avatar », et qu’il nous a plu d’utiliser dans le manuscrit, car il symbolise l’alchimie qui s’opère lors de la connexion entre deux entités vivantes - humaines, animales, végétales. Le Tsaheylu vitalise le lien en éveillant les sens et la conscience pour communiquer l’indicible vibration, la vitalité intime de l’être qui se met sur la même longueur d’onde que l’autre pour capter et transmettre cette énergie subtile d’être à être, de profondeur à profondeur, d’âme à âme.
Ces reconnexions multiples expérimentées à tâtons et relatées dans le deuxième chapitre sous forme de dialogue, ont finalement réussi à libérer Ghita de l’enfermement de sa dépression et lui ont permis de retrouver sa pleine santé, son optimisme et sa joie de vivre.
Nous avons fait le constat qu’il faut une pluralité de cordes à son arc pour réussir à sortir d’une dépression et qu’il faut plusieurs clefs pour décadenasser la cuirasse forgée au fil du cumul de stress, de même qu’il faut une diversité de ressources pour faire face à la variété des stresseurs de la vie quotidienne.
Nous avons alors souhaité partager avec un plus grand nombre, les messages d’espoir de cette traversée. Nous nous sommes basées sur les ressources expérimentées que nous avons complétées par un travail de documentation et de recherche/action sur la gestion du stress dans le cadre de notre métier de consultantes, afin d’offrir aux lecteurs 50 ressources/techniques puissantes et 120 exercices pour mieux piloter le stress et se sentir pleinement acteurs de leur vie.
Toutes ces ressources constituent des liens qui reconnectent à soi, à l’autre (humain, animal, végétal) et à l’univers. Ainsi, sommes-nous dans une plus grande reliance, qui nous rend plus fort et donne plus de sens à notre existence.
Notre manuscrit s’est structuré en sept étapes :
 
Première étape : 
Témoignage (les 
deux premiers 
chapitres du livre)
Le premier chapitre est sous la forme d’un récit qui montre en quoi le cumul de stress a été à l’origine de la dépression de Ghita.
Le deuxième chapitre est sous la forme d’un dialogue qui relate les vertus thérapeutiques des reconnexions sensorielles qui ont stimulé et favorisé sa guérison. La spécificité de ce dialogue offre l’avantage de refléter avec beaucoup de sensibilité :
- le bien-fondé de l’intuition thérapeutique telle qu’elle a été mise en œuvre et vécue par Ghita et par moi-même ;
- le décadenassement de la cuirasse qui s’est forgée tout au long des épreuves stressantes subies et la formidable libération de l’énergie bloquée ;
- les différentes techniques qui ont été efficaces dans le processus de guérison et qui ont permis de devenir pilote du stress au lieu de rester victime du stress ;
- l’authenticité et la force du témoignage de cette douloureuse traversée où de très nombreuses personnes confrontées au stress peuvent se retrouver et y être sensibles.
 
Deuxième étape : 
Quelques repères sur 
le stress
Nous y avons expliqué les mécanismes du stress, sous un angle biologique, social, psychologique...et certaines notions telles que stress aigu/chronique, mauvais stress/stress optimal, variabilité intra-individuelle/ inter-individuelle
 
Troisième étape : 
Identification des 
ressources / techniques
Nous avons identifié 50 ressources/techniques à notre portée, les plus puissantes pour piloter le stress. Elles sont puisées dans notre corps, nos schémas de représentation, notre intelligence relationnelle, notre mode d’organisation, notre liberté intérieure, notre énergie spirituelle, notre souffle…
 
Quatrième étape : 
Conception d’un héros 
de la gestion du stress
Nous avons inventé un personnage, à la fois Génie et Humain, qui incarne le héros de la gestion du stress. Surnommé Joker, ce personnage agréable de physionomie, au look attrayant et aux traits sympathiques, a été conçu et dessiné (Dessin protégé n° 17478) pour que tout un chacun puisse s’y identifier : c’est un héros universel, à la fois magique et tellement humain ! L’allusion à un jeu de cartes est intéressante, car plus nous avons de cartes entre nos mains et plus nous avons de chances d’avoir une combinaison gagnante, ce qui nous confère plus de confiance dans notre jeu.
Dans la vie de tous les jours, pouvoir se dire aussi « j’ai plusieurs bonnes cartes entre les mains » peut conférer un sentiment de pouvoir apaisant car nous avons plus de prises sur les aléas, nous nous sentons davantage acteur/pilote de notre vie et nous avons plus confiance dans notre « je ». D’où le bien-fondé de l’approche holistique qui fait référence aux nombreuses sources de résilience : mentales, corporelles, relationnelles, énergétiques, organisationnelles, spirituelles…
 
Cinquième étape : 
Le Joker en situation, 
en guise d’introduction 
à chaque ressource/
technique
Pour faciliter le « mode d’emploi », nous avons conçu pour introduire chaque ressource, une illustration pratique et conviviale où le Joker est mis en situation d’utiliser techniquement la ressource pour faire face au stress. Ce qui fait un total de 50 illustrations en plus de l’image principale de la page de garde. A la fin du manuscrit, nous les avons synthétisées en une seule page, où ensemble, ils forment un fabuleux orchestre de 50 Jokers! L’intention est d’offrir au lecteur une vue globale sur les merveilleuses ressources qu’il a à sa disposition, et de pouvoir les découper grâce à un système de pointillé détachable. Il pourra sentir concrètement qu’il est outillé, que toutes les cartes sont dorénavant entre ses mains, qu’elles sont toutes gagnantes! Il pourra aussi les mettre dans son porte-monnaie, sac ou autre lieu accessible pour ne pas les perdre de vue, et pour qu’il se familiarise avec la multiplicité des ressources qui lui rappelleront: «A toi de jouer, tu as la solution en toi!».
 
Sixième étape : 
Mise en valeur des 
bienfaits de chaque 
ressource/technique
Pour chaque ressource identifiée, nous avons expliqué ses bienfaits en nous appuyant sur un travail de recherche pluridisciplinaire incluant la biologie, la psychologie, les neurosciences, la sociologie, la communication, l’ergonomie, mais aussi les approches énergétiques, spirituelles… etc. afin d’offrir au lecteur la quintessence de l’utilité de la ressource et qu’il prenne conscience de la richesse de ses apports.
 
Septième étape : 
Suggestion d’exercices 
pratiques
Nous avons proposé des exercices concrets pour chaque ressource identifiée afin de permettre au lecteur d’en découvrir par lui-même les bénéfices et de se sentir pleinement acteur dans le pilotage du stress. Ainsi devient-il, au fil de la pratique, le héros qui était enfoui en lui-même et que Joker lui a révélé.
Au total les 130 exercices proposés sont destinés à :
- Prendre conscience de nos multiples ressources pour faire face au stress ;
- Prévenir et/ou guérir les effets déstabilisants du stress ;
- Restaurer un meilleur équilibre de notre écosystème intérieur en mobilisant les capacités d’auto-guérison intrinsèques à chacun ;
- S’outiller d’un point de vue physique, relationnel, mental, organisationnel, énergétique et spirituel pour mieux piloter le stress au lieu de le subir.
Les 50 ressources/techniques développées tout au long du livre sont regroupées en 6 familles :
 
1/ Les Jokers corporels
Les Jokers corporels ont pour vocation de redonner au corps une place fondamentale dans le pilotage du stress en reconnectant l’être à sa source énergétique intérieure. A cet effet, ils conjuguent leurs talents pour :
- Eveiller les cinq sens et la conscience du vécu de la sensation, permettant ainsi la reconnexion à la réalité du moment présent, ce qui réduit les tensions et l’anxiété ;
- Inciter à une bonne hygiène de vie (alimentation, sport, sommeil, pause, relaxation, massage, étirements) pour compenser les pertes d’énergie, renforcer les défenses immunitaires, rééquilibrer le système énergétique, rompre le flux de stress et régénérer le corps et l’esprit ;
- Rétablir la connexion avec les sources de plaisir et avec les éléments de la nature pour stimuler la production de sérotonine et d’ocytocine.
 
2/ Les Jokers relationnels
Les Jokers relationnels déploient toute leur sensibilité et intelligence de coeur pour piloter les tensions d’origine relationnelle.
Libérer une parole authentique, exprimer son besoin d’aide, couper les liens toxiques, restituer à chacun la sacoche de ses responsabilités, développer la gratitude à la vie, rire plus facilement, devenir plus gentil, pardonner, se pacifier intérieurement, exprimer plus facilement son amour et entretenir un esprit positif avec les autres et les choses sont autant de pistes que les Jokers relationnels invitent à explorer et pratiquer pour désamorcer les émotions négatives, déstresser et jouir davantage de la qualité des liens.
 
3/ Les Jokers de 
la représentation
Les Jokers de la représentation mettent en lumière le rôle salvateur de la visualisation positive pour mieux faire face au stress. Ils s’appuient sur les techniques d’ancrage, de protection mentale grâce à des repères fortifiants, énergisants qui permettent de prendre de la hauteur par rapport à un évènement déstabilisant, de se défaire de certaines attentes, de sortir des impasses de l’esprit, de s’aimer radicalement et de déployer plus de flexibilité mentale pour rebondir agilement face aux stresseurs.
Ainsi, il est possible de gagner en authenticité, autonomie et assurance pour mieux vivre sa vie en harmonie avec soi-même et les autres, simplement, humblement.
 
4/ Les Jokers 
organisationnels
La mission des Jokers organisationnels est d’apporter plus de confort au quotidien : ils éveillent à une vigilance de conscience pour ne pas perdre de vue les priorités fondamentales, rester centré sur l’essentiel, gérer plus efficacement et sereinement son temps et canaliser son énergie pour concrétiser ses projets. Ils donnent des repères structurants pour bien pratiquer la délégation, prendre des pauses régulièrement, adopter une bonne ergonomie tant au travail qu’en dehors du travail. Ils prônent le partage harmonieux des responsabilités au foyer, incitent à pratiquer méthodiquement un rangement pour gagner du temps, de l’espace et une meilleure circulation de l’énergie et ainsi être moins stressé.
 
5/ Les Jokers de 
la liberté intérieure
Les Jokers de la liberté intérieure sont des « éveilleurs de conscience » qui délivrent la vitalité contrariée. Ils dévoilent la part de liberté intérieure en chacun – inaliénable – ainsi que les conditionnements subis et montrent comment s’en affranchir afin de devenir plus souple, plus créatif, avoir plusieurs cordes à son arc en situation de stress, s’autoriser à adopter d’autres façons de penser, d’agir, à l’écoute de son propre rythme et se faire plaisir en toute permissivité et auto-bienveillance, bref, permettre à l’énergie intérieure de circuler plus librement.
 
6/ Les Jokers spirituels
Les Jokers spirituels révèlent 
le diamant intérieur 
en chaque être.
Ils insufflent le pouvoir de convertir toute expérience a priori négative en opportunité de grandir. Ils invitent à cultiver le silence, le non-agir, la présence à soi, aux autres, à l’environnement, moment après moment, afin de vivre chaque situation en pleine conscience sans être dérouté par les stresseurs. Ils donnent envie d’adopter une manière d’être éthique qui préserve toute manifestation de vie humaine, animale, végétale. Grâce aux pistes qu’ils proposent, il est possible de mieux apprivoiser les multiples peurs, renouer avec la chaîne du vivant et se resituer en tant que maillon de cette chaîne, lâcher prise et vivre plus relié à des ancrages positifs.
Ce livre est une véritable célébration de notre génie intérieur, appelé Joker, apte à auto-réparer le corps et l’esprit à tout moment de la vie. Au-delà de l’épanouissement personnel via un programme de pilotage du stress, « Stressé? Sors ton Joker ! » vise un projet de développement personnel, social, civique, éthique, donnant la possibilité à chacun de libérer le meilleur de soi individuel et collectif à travers une qualité de présence à soi et au monde.
 
L’originalité de notre livre 
par rapport à la littérature 
existante sur le stress.
Il y a une infinité de livres publiés sur le stress, mais aucun, à notre connaissance, n’a cette originalité d’avoir inventé un héros universel du pilotage du stress tel notre Joker qui délivre de manière holistique 50 ressources-clefs tout en montrant comment les utiliser à travers des exercices pratiques.
Pourquoi un héros universel du pilotage du stress ?
Dans un jeu de cartes, le Jokerer donne plus de chances de gagner une partie.
Nous avons utilisé ce personnage/génie existant dans un jeu de cartes pour le transposer dans la vie réelle. Nous lui avons donné des couleurs, un visage, une tenue, un look sympathique, une allure attrayante. Nous l’avons surtout humanisé en le mettant en scène dans des situations de la vie quotidienne. Ainsi, il est à la fois magique de par son nom, son chapeau et l’allusion à son pouvoir de faire gagner une partie, mais dans notre concept, il est aussi tellement humain et accessible à tout un chacun quel que soit l’âge, le sexe, l’appartenance sociale, religieuse, culturelle. On peut l’apprécier facilement car comme nous, il aime manger et prendre des bains, faire des siestes et avoir des fous rires. Il prône le partage des tâches domestiques, prend plaisir à jouer avec ses amis, s’exprime face à un conflit, se recueille pour méditer, pardonne et a l’humilité de demander pardon quand il a gaffé. Il sait faire preuve de fantaisie et de créativité, fait attention à ses positions quand il travaille sur l’ordinateur, veille à faire des pauses, à s’étirer, range ses placards en pleine conscience…
Le Joker est passé d’un statut de carte passe-partout à un statut de héros universel de la gestion du stress qui nous murmure les solutions gagnantes qui sont en nous.
Sur un plan psycho-pédagogique, nous considérons qu’il est plus subtil de convaincre un lecteur par une approche qui stimule le génie intérieur en lui, valorise les merveilleuses forces intrinsèques d’auto-réparation, lui fait prendre conscience du fabuleux pouvoir d’auto-guérison qu’il a à sa portée. Grâce à l’exemplarité d’un héros aussi souple, agile, intelligent, beau et bon mais en même temps aussi simple et ordinaire que Joker, le lecteur est conquis, il s’identifie à Joker et adhère plus facilement aux techniques préconisées que si celles-ci étaient présentées d’une manière classique dénudée de poésie et de magie. Ceci est d’autant plus vrai que Joker souffle au lecteur le sésame qui permet au fil des pages de devenir soi-même un héros du stress et ceci est insinué dans la photo proposée pour la couverture qui révèle que les solutions sont en nous, portées par notre souffle. Contrairement aux héros qui ont des pouvoirs surhumains tels que voler dans les airs (Superman) ou escalader des gratte-ciels (Spiderman), le JOKER de notre ouvrage incarne un héros qui vit des situations accessibles aux humains, ce qui permet à tout un chacun de s’y reconnaître et de renaître plus éveillé. Le véritable exploit n’est pas d’escalader des gratte-ciel ou de voler dans les cieux, mais de rester ancré sur terre pour faire face de la manière la plus adaptée possible à toutes les sollicitations, perturbations, tiraillements auxquels nous sommes exposés dans nos différentes sphères de vie moment après moment.
Appliqué à la vraie vie, le concept «Sors ton Joker !» est l’antidote par excellence aux affres du stress. Le Joker est le cordon ombilical qui relie tout un chacun à sa pleine conscience et l’aide à se reconnecter à ses ressources multiples. Il place l’être stressé en mode actif (et non plus passif d’assisté), responsable (et non plus victime), autonome (et non plus dépendant), vaillant (et non plus craintif), puissant (et non plus affaibli), résilient (et non plus abattu), optimiste (et non plus résigné), libre (et non plus assujetti aux conditionnements subis), éclairé (et non plus inconscient), lucide (et non plus manipulé), ancré (et non plus distrait), créatif (et non plus enchaîné dans des repères étroits), joyeux (et non plus déprimé), en un mot artisan de sa propre guérison et vitalité!
Donc l’originalité de notre livre se résume ainsi :
1. «Sors ton Joker !» est un concept nouveau qui fait prendre conscience que nous avons à notre portée des ressources multiples et puissantes pour mieux piloter le stress au lieu de le subir ; ces ressources/techniques ne coûtent rien financièrement pour la majorité, ne présentent aucun risque ou effet secondaire néfaste ; bien au contraire, leur pouvoir de résilience est positivement contagieux et de plus, elles ne sont pas périssables et sont applicables aussi bien dans le cadre du travail que dans la vie de tous les jours.
2. «Sors ton Joker !» traite un thème crucial celui du stress auquel de plus en plus de personnes dans le monde entier, sont exposées et de plus en plus tôt dans la vie. L’OMS prévoit qu’en 2020 la dépression (qui très souvent résulte du stress) sera la deuxième cause de l’handicap et de mort prématurée après les maladies coronariennes (Revue Science et Vie n° 255 Hors Série). Il est par conséquent urgentissime de mettre à la portée du plus grand nombre des moyens simples, efficaces et très peu coûteux de prévention et de guérison des maladies liées au stress. C’est l’enjeu de «Stressé ? Sors ton Joker !» qui a une portée universelle qui transcende les différences culturelles et sociales et est une lueur d’espoir pour tous ceux qui sont en proie à la souffrance.
3. Il part d’une expérience vécue de détresse psychologique liée au stress, un témoignage, qui « parle » à une grande majorité de personnes y compris celles qui se croient être à l’abri en raison de leur équilibre de vie et épanouissement personnel. Qui n’a pas connu à des degrés divers le stress des études, le stress du harcèlement moral, le stress de la solitude ou du sentiment d’exclusion, le stress de la rupture amoureuse, le stress de la mort ? L’authenticité de ce témoignage et des étapes progressives qui ont mené à la guérison constituent une source d’inspiration qui aide tout lecteur à renouer avec le vivant en soi.
4. Il se fonde sur des connaissances actualisées à la fois biologiques, psychologiques, sociologiques sur les mécanismes du stress et qui ont fait l’objet d’un travail de vulgarisation pour faciliter leur compréhension. Ces connaissances ont été complétées par d’autres approches intégrant les méthodes thérapeutiques alternatives (énergétiques, spirituelles qui sont agissantes dans le processus de résilience) afin d’offrir au lecteur une pluralité de techniques très efficaces pour faciliter le travail d’auto-réparation, d’autorégulation. A cet effet, le texte est à la fois élaboré sur le plan de la recherche psychologique et en même temps suffisamment travaillé et vulgarisé pour être compris par un large public.
5. Il suscite l’identification à un héros captivant (grâce aux illustrations créées et au texte les accompagnant) qui offre au lecteur le sésame de la fertilisation des aptitudes à vivre mieux, relié à sa pleine conscience pour surfer sur les vagues du stress dans la vie de tous les jours. Il y a quelque chose de magique dans l’injonction « Sors ton Joker ! » à l’instar de « Sésame, ouvre-toi ! » et qui est susceptible d’éveiller la curiosité du lecteur. L’allusion au Joker (diminutif de Jokerer) fait tout de suite penser à l’image de la combinaison gagnante et donc à une réussite ;
6. Il reflète une approche profondément humaniste qui répond au besoin fondamental de tout être de renouer avec sa complétude et sa souveraineté pour accomplir sa légende personnelle. Le stress est un fléau universel, et en définitive, en semant les graines de la pleine conscience face au stress, « Stressé ? Sors ton Joker ! » participe à la paix dans le monde.
7. Les 120 exercices proposés ont fait leurs preuves pour permettre l’accès à ces ressources et activer le processus de résilience.
8. Le livre peut se lire par chapitre ou par thème selon ce qui intéresse de près le lecteur.
9. Nos illustrations, nouvellement créées et conçues dans un esprit pédagogique présentent le Joker en situation d’utilisation des ressources, avec des couleurs et un environnement agréables, faisant du héros, un personnage attachant et sympathique.
10. Le CD de relaxation inclus, sur le thème de la gratitude révèle au lecteur sa complétude et renforce sa confiance en lui et en la vie.
11. Le jeu de cartes détachable, pratique par son format, ludique, a un caractère pédagogique et permet au lecteur de sentir qu’il détient concrètement les cartes entre les mains ; ainsi il ne perd pas de vue les 50 ressources à sa portée pour adopter la réponse la plus pertinente face aux stresseurs.
Les applications de « Stressé? Sors ton Joker ! » sont nombreuses que ce soit à titre préventif ou curatif dans les divers milieux suivants: 
- Dans les entreprises : « Stressé ? Sors ton Joker ! » vise à mieux piloter le stress en situation de travail ; nous l’avons expérimenté et perfectionné depuis plusieurs années sous forme de séminaire au sein d’entreprises marocaines (du PDG à l’ouvrier) avec des appréciations très positives des participants qui - devenus plus conscients de leurs ressources multiples - apprennent à les appliquer dans la vie de tous les jours (tant en prévention qu’en situation de faire face), à trouver plus de sens dans leur travail et à lui donner aussi sa juste place en prenant conscience de la richesse de leurs identités plurielles.
- Dans l’enseignement : « Stressé ? Sors ton Joker ! » permet de sensibiliser dès son plus jeune âge l’enfant à prendre conscience de ses forces intérieures, des aspects positifs en lui afin de lui permettre d’y recourir chaque fois qu’il sent une menace, une épreuve personnelle, situationnelle, relationnelle. De l’enseignement primaire jusqu’à l’université et au-delà (formation continue) « Stressé ? Sors ton Joker ! » est un allié précieux pour faire face à toute situation de stress, que ce soit pour les élèves/étudiants comme pour le corps enseignant dont le métier peut exposer au burnout. Nous envisageons de faire une version de « Stressé ? Sors ton Joker ! » plus adaptée pour le primaire et sommes convaincues que cette approche mériterait d’être enseignée au même titre que les matières fondamentales (histoire, géo, mathématiques…) car apprendre à gérer le stress c’est en fait apprendre à mieux vivre sa vie, en étant plus conscient, plus ancré, plus confiant. 
- Dans la famille : « Stressé ? Sors ton Joker ! » active l’éveil de la conscience, la dynamique d’amour dans les liens familiaux et donne les moyens de cultiver une communication plus saine tout en invitant chacun à occuper sa juste place, à assumer ses responsabilités, à libérer sa créativité. 
- Dans le domaine médical et paramédical : « Stressé ? Sors ton Joker ! » donne des outils fiables aux personnes malades en les connectant directement à leurs capacités de guérison, comme il peut aider le personnel médical et paramédical à se prémunir contre le stress, l’épuisement, le burnout auxquels il est exposé et être ainsi plus efficace dans l’accompagnement des patients. 
- Dans la société : « Stressé ? Sors ton Joker ! » peut contribuer à instruire les populations par des programmes éducatifs à la radio, à la télé, et par tout média approprié afin de faciliter le sens du partage, de la gratitude, de la compassion, sensibiliser au souci des autres et de l’environnement et ainsi renforcer la dynamique d’élévation de conscience des citoyens. De même que « Stressé ? Sors ton Joker » donne des clefs puissantes pour devenir pleinement acteur de sa vie, sortir d’une position d’assistanat ou d’attentes vis-à-vis des institutions étatiques, et vivre une citoyenneté plus engagée, plus responsable. 
- Dans le cadre de l’insertion ou réinsertion sociale : « Stressé ? Sors ton Joker ! » peut contribuer à une meilleure intégration de ceux qui sont « en marge » de la société : chômeurs, femmes battues, enfants de rue, enfants dans les orphelinats, sans abris, prisonniers, alcooliques, drogués, séropositifs…et ce par des actions citoyennes dans l’objectif de les aider à prendre conscience de leur génie intérieur et ressources intrinsèques qui peuvent les aider à faire face aux épreuves qu’ils rencontrent…
Ce livre est une invitation à un voyage vers ce génie intérieur qui, pas à pas, moment après moment, technique après technique, offre au voyageur les clefs d’une plus grande conscience et présence à soi afin de mieux piloter non seulement le stress mais aussi sa propre vie en se libérant progressivement des automatismes, chaînes, conditionnements et croyances.
Vous trouverez en annexes quelques informations pour vous donner une idée sur le contenu de cet ouvrage.
Souad Filal
Psychosociologue – directrice générale de Delta Management

Stressé ? Sors ton Joker !
Présentation des auteures
 
Souad Filal
Depuis trente cinq ans, Souad Filal, psychosociologue, se consacre à la recherche/action afin d’apporter sa contribution à un management plus humaniste au sein des organisations. Elle a crée en 1987 Delta Management, Cabinet conseil en ressources humaines, et intervient auprès des entreprises et des particuliers pour une meilleure gestion du stress et prévention des risques psycho-sociaux. Elle est par ailleurs conférencière et a publié quatre ouvrages dans des domaines variés de socioanalyse, de spiritualité, de poésie mais qui relèvent d’une même quête : vivre plus consciente, reliée à l’essentiel.
- «L’Incontrôlable désir » aux 
éditions EDDIF en 1991
- « Les Papillons du désert » aux éditions Dangles en 1999 (présenté par Jacques Salomé en juin 1999 au Festival de Fès des musiques sacrées)
- « Vibration ou l’indicible quête » aux éditions Lettres du Monde en 2001 (présentée par Edgar Morin en juin 2001 au Festival de Fès des Musiques Sacrées)
- « Offrande ou la grâce d’aimer » aux éditions de La Lumière en 2003
- Coffret de conférences autour du thème de la pleine conscience au service du mieux-être.
 

Stressé ? Sors ton Joker !
Ghita Filal
Ghita Filal est psychologue du travail – consultante au sein de Delta Management. Elle accompagne les entreprises et les particuliers dans le domaine du recrutement, des ateliers emplois, des bilans de compétences et de la prévention des risques psycho-sociaux. Elle est formatrice en gestion du stress et en gestion des conflits par la communication non-violente et a publié de nombreux articles dans le domaine du management des ressources humaines. Elle est en outre praticienne en thérapies systémiques pour les jeunes et les adultes en situation de mal-être personnel, familial, scolaire, professionnel.
 

Samedi 31 Mai 2014

Lu 1920 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs