Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Statu quo dans les sondages entre Obama et Romney




Statu quo dans les sondages entre Obama et Romney
A cinq jours de l'élection présidentielle américaine, Barack Obama est toujours crédité d'une avance minime sur son rival républicain Mitt Romney, indique un sondage quotidien Reuters/Ipsos jeudi.
Selon une enquête réalisée par internet auprès de 5.575 électeurs inscrits, le président sortant est crédité de 47% des intentions de vote par les électeurs potentiels contre 46% à son adversaire, un écart statistiquement insignifiant car inférieur aux marges d'erreur.
Les résultats sont identiques à ceux de mardi et mercredi.
Plus d'un quart - 26% - des électeurs inscrits ont voté par anticipation et parmi eux, Obama mène avec 52% des suffrages contre 43% à Romney, mais ce chiffre ne présage pas forcément de l'issue du scrutin du 6 novembre, car les démocrates votent davantage par anticipation que les républicains.
Le soutien pour chaque candidat semble solide. Seulement 11%des électeurs décidés à voter Romney disent pouvoir changer d'avis. Cette proportion tombe à huit pour cent parmi les partisans d'Obama.
Dans quatre des "swing states" qui devraient décider de l'issue du scrutin, la lutte est tout aussi indécise, même si Barack Obama a pris une certaine avance en Virginie.
Dans cet Etat, le président sortant devance son adversaire de cinq points (49% contre 44%), une avance supérieure aux marges d'erreur.
Obama est en tête de deux points dans l'Ohio comme en Floride, tandis que Romney mène d'un point dans le Colorado.
Malgré les faibles écarts constatés, ces tendances sont importantes, notamment en Virginie où Obama ne menait que de deux points dans le sondage de mercredi, souligne Julia Clark, d'Ipsos. "Ce sera un Etat à surveiller de très près dans les jours qui viennent", ajoute-t-elle.
Le rapport de force entre les deux candidats n'a pas été affecté en Virginie par le facteur Sandy, la tempête n'ayant que partiellement touché cette région contrairement aux Etats du nord-est.

Reuters
Samedi 3 Novembre 2012

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs