Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Souvenirs en images” à l'IRCAM




 
"Souvenir en images" est l'intitulé d'une exposition de photographies des zones montagneuses amazighes du Sud-est marocain, immortalisées par le chercheur polonais Richard Vorbrich, qui se poursuit jusqu'au 18 décembre à l'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM). "Ces photographies témoignent de moments que j'ai vécus au Maroc pendant les années 1990", a confié Richard Vorbrich, également professeur en anthropologie culturelle à l'Université Adam-Mickiewicz de Poznam, au portail MAP-Amazigh à l'occasion du vernissage de cette exposition le 11 décembre.
Organisée par l'IRCAM en partenariat avec l'ambassade de la République de Pologne à Rabat, cette exposition illustre le mode de vie des habitants de Tidili dans la province d'Ouarzazate. Selon l'artiste, ce travail est le fruit d'un voyage culturel et scientifique effectué dans plusieurs régions de l'Atlas, en particulier dans la commune rurale de Tidili, en vue d'entreprendre des recherches anthropologiques sur le mode de vie des habitants, grâce à une bourse marocaine lui ayant permis d'être "au plus près de ce qui fait la richesse et les particularités de la culture amazighe".
L'exposition reflète "le mode de vie des habitants des zones montagneuses et leurs activités économiques et culturelles", a-t-il indiqué, faisant état de "progrès dans ces régions qu'il a visitées, il y a 25 ans de cela".
Richard Vorbrich a également exprimé son admiration pour la culture amazighe et la beauté architecturale de ces zones montagneuses, ainsi que pour le génie local en termes de gestion de l'environnement et des questions liées à la famille et à la tribu.
Le recteur de l'IRCAM Ahmed Boukous a relevé la valeur scientifique de cette exposition, qui met en exergue les différents aspects de la culture amazighe dans le Sud-est du Maroc, ajoutant que cette manifestation culturelle est une occasion de nouer des partenariats avec l'ambassade de Pologne et d'échanger des informations autour de la culture amazighe avec les chercheurs polonais et de découvrir leurs travaux dans ce domaine.
L'ambassadeur de Pologne Marek Aleksander Ziolkowski s'est, de son côté, félicité de l'organisation de cette exposition qu'il a qualifiée d'acquis commun pour les deux pays, soulignant que ce travail n'est pas uniquement artistique, mais revêt également une valeur scientifique importante.

Mercredi 16 Décembre 2015

Lu 174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs