Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutien sans réserve des jeunes à la cause palestinienne : Le Mouvement 20 février poursuit ses sit-in




Après les marches populaires ayant traversé les avenues des différentes villes et communes rurales marocaines le 20 février et 20 mars derniers, le Mouvement 20 février continue à mener sa lutte pour un Maroc démocratique et contre la fraude et les maux politiques, sociaux et économiques.
Dans ce cadre, la Coordination des jeunes du 20 février de Rabat-Salé-Témara a organisé mercredi dernier à Rabat, un sit-in devant la Place Al Barid.
Lors de ce sit-in qui coïncide avec la Journée mondiale de la terre, de nombreux manifestants, ont scandé des slogans contre Israël et les Etats-Unis et de solidarité avec la Palestine. Entre autres, «Sionistes dehors, la Palestine est une patrie libre », « Assez de guerres, les Etats-Unis sont les ennemis des peuples » ou encore « La Palestine est un Etat arabe, à bas les solutions rétrogrades ».
Les manifestants ont également réitéré leur soutien inconditionnel à ce pays arabe colonisé. « C’est une occasion pour souligner que la jeunesse marocaine du 20 février considère la question palestinienne comme une cause nationale comme elle l’a toujours été chez nos militants et martyrs de la liberté pendant la deuxième moitié du siècle dernier », nous a déclaré Taoufik Motiaâ, militant de la Chabiba ittihadia, fort présente lors de cette manifestation.
Par ailleurs, les jeunes du Mouvement 20 février ont scandé d’autres slogans dénonçant la corruption, la fraude, le PAM et certaines personnalités qualifiées de « visages de la honte ». Ils ont appelé, par ailleurs, à l’instauration d’un Etat de droit et d’une monarchie parlementaire et démocratique. « Nous revendiquons nos droits humains élémentaires, nous sommes pour la dignité, le travail, le droit à une éducation publique gratuite et évoluée, nous sommes contre l’absolutisme et la tyrannie des administrations publiques », nous a affirmé, à ce propos, Mohamed Tarek, jeune Ittihadi actif au sein du Mouvement 20 février.
De son côté, Yassine Bazaz, membre du bureau national de la Jeunesse du Parti de l’avant-garde démocratique socialiste et militant au sein du Mouvement 20 février a précisé que les jeunes sont aujourd’hui conscients de l’importance de la phase historique que traverse le Maroc. « Nous allons continuer notre lutte jusqu’à l’affranchissement de notre peuple et l’instauration d’une monarchie parlementaire et démocratique qui respecte le droit des groupes et des individus », a-t- il  ajouté.
Enfin, signalons que les jeunes du 20 février à Rabat-Salé-Témara ont décidé de tenir une réunion ce vendredi soir pour la mise en place d’un nouveau calendrier et plan d’action. Ils ont également prévu d’organiser de futurs sit-in en solidarité avec les détenus politiques et d’autres contre Véolia, l’actuel gestionnaire privé de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement à Rabat.

Montassir SAKHI
Vendredi 1 Avril 2011

Lu 375 fois


1.Posté par SAFY Taoufik le 01/04/2011 14:25
bonne marche

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs