Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutenu par Moscou, l'Est séparatiste prorusse est passé au vote


Des élections sans observateurs



Soutenu par Moscou, l'Est séparatiste prorusse est passé au vote



Les régions séparatistes de l'est de l'Ukraine ont commencé à voter dimanche pour élire leurs présidents et leurs Parlements dans un scrutin soutenu par Moscou et dénoncé par Kiev comme une "prise de pouvoir" anticonstitutionnelle. 
 Les élections dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk, que Moscou a promis de reconnaître, risquent de sceller la perte par Kiev de territoires rebelles à l'issue d'un conflit de six mois qui a fait plus de 4.000 morts après l'annexion en mars de la Crimée par la Russie.
 Les Occidentaux ont d'ores et déjà fustigé ce scrutin qui va compliquer les efforts de paix dans la crise ukrainienne ayant entraîné la pire dégradation des relations avec la Russie depuis la fin de la guerre froide. 
Les autorités ukrainiennes issues de la contestation du Maïdan à Kiev, réprimée dans le sang en février et ayant entraîné la chute du régime prorusse, ont qualifié le vote d'"illégal". Quelques heures après l'ouverture des bureaux de vote dans l'Est, les services de sécurité ukrainiens ont annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle pour tentatives de "prise de pouvoir" et "changement de l'ordre constitutionnel" en qualifiant les représentants des républiques rebelles de "terroristes". 
A Donetsk, bastion séparatiste où des tirs en provenance de l'aéroport ont été moins intenses que la veille, des électeurs ont afflué dès le petit matin dans une école sur le boulevard du Cinquantième anniversaire de l'URSS. Il n'y avait pas parmi eux de jeunes bien que l'âge de vote ait été abaissé à 16 ans. 
Pour le "Premier ministre" de la république autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko dont la victoire ne fait guère de doute, ce vote "permettra de constituer un gouvernement légitime". 
 Ce mécanicien de 38 ans avait dirigé à Donetsk la cellule locale du groupe paramilitaire Oplot dont le chef avait publiquement appelé à "crever un oeil ou casser une jambe" aux opposants pro-européens avant d'être nommé "Premier ministre" en août en remplacement d'un citoyen russe. 
 A Lougansk, autre place-forte des séparatistes, l'ex-minitaire de 50 ans Igor Plotnitski, très attaché au passé soviétique, devrait être confirmé dans ses fonctions.
 Dans cette région, les élections ont débuté au son des lance-roquettes multiples Grad dans la localité de Guirské tirés par les rebelles, a affirmé le gouverneur pro-Kiev de la région Guennadi Moskal. 
 Le président ukrainien Petro Porochenko a dénoncé la veille "les pseudo-élections que les terroristes et les bandits veulent organiser sur les territoires occupés" et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, à l'instar de Bruxelles, a estimé que le scrutin allait "sérieusement ébranler les accords de Minsk".
 Ces accords, signés le 5 septembre entre Kiev, les rebelles, Moscou et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), portent sur un cessez-le-feu et devaient être une première étape dans le processus de paix. 
 Aucune organisation internationale n'a envoyé d'observateurs pour ces élections qui se déroulent sans réelle campagne électorale, sans taux minimum de participation requis, et avec des candidats à peu près inconnus face aux leaders en place, tous défendant par ailleurs la même ligne politique: rejet du pouvoir de Kiev, indépendance et rapprochement avec la Russie.
 

AFP
Lundi 3 Novembre 2014

Lu 136 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs