Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutenir les catégories sociales les plus marginalisées et développer les échanges entre les jeunes

Maya Soetoro-NG a animé une conférence à l’Ecole Mohammadia




L’éducation et le développement durable sont intimement liés, a souligné récemment à Rabat le docteur Maya Soetoro-NG, appelant à soutenir les catégories sociales les plus marginalisées et à développer les échanges entre les jeunes.
Dr Soetoro-Ng, qui animait une conférence sous le thème "Les jeunes, l’éducation et le développement durable" à l’Ecole Mohammadia des ingénieurs, a mis en avant l’importance de la planification et de l’amélioration de l’éducation des plus jeunes, rapporte la MAP.
Sur le plan socioéconomique, la demi-sœur du président américain Barack Obama a estimé important d’accorder des prêts aux jeunes entrepreneurs, d’appuyer les catégories sociales marginalisées et de soutenir la création d’entreprises.
Dr Soetoro-Ng a aussi souligné la nécessité d’accorder un intérêt particulier aux plus jeunes et de favoriser les échanges entre différentes cultures ainsi que la coopération économique internationale.
Evoquant les efforts déployés par le Maroc dans plusieurs domaines, elle a salué l’adoption de la nouvelle Constitution, la réforme de l’éducation ainsi que le grand progrès réalisé dans l’électrification du monde rural.
Dr Soetoro-Ng n’a pas manqué de saluer les efforts déployés par le Royaume en matière de promotion des droits de l’Homme et de lutte contre les changements climatiques comme le confirme l’organisation en novembre prochain à Marrakech de la COP22.
Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la 4ème Rencontre internationale du Forum des jeunes, organisée à Dakhla du 11 au 14 juillet courant.
Maya Soetoro-Ng est titulaire d’un doctorat de l’Université de Hawaii sur les fondements de l’éducation. Elle est depuis août 2014 directrice de la Sensibilisation communautaire et du Global learning au Matsunaga Institute For Peace and Conflit Resolution à Honolulu. Elle a été distinguée en 2013 par le "Aloha Peace Prize", un prix décerné aux personnalités qui oeuvrent pour la paix dans le monde.
Cette conférence, à laquelle ont assisté des personnalités illustres du monde académique, politique, culturel et économique vient renforcer une coopération déjà très active entre l’Université Mohammed V de Rabat et l’Université de Hawaii, qui a été officialisée par la signature d’une convention cadre entre les deux universités en décembre 2015.
Cet évènement s’inscrit aussi dans le cadre des relations dynamiques entre le Maroc et Hawaii, matérialisées par un accord de jumelage entre l’Etat de Hawaii et la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër conclu en 2012 et par l’adoption par le Sénat de Hawaii en 2003 d’une résolution instituant le 30 novembre de chaque année "Journée du Royaume du Maroc".

Jeudi 14 Juillet 2016

Lu 531 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs