Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutenir et promouvoir les activités parascolaires au sein de l’école

Un Festival scolaire au profit des élèves des villes minières




Le Collectif marocain du volontariat (CMV) organise un Festival scolaire de fin des missions en faveur des élèves du primaire, le 20 septembre courant au Centre Laarissa à Safi, en vue d’encourager et sensibiliser les populations à l'importance de la scolarisation des tout petits.
Ce rendez-vous pluridisciplinaire s’inscrit dans le cadre du projet « Des volontaires marocains au service de l'éducation et du développement durable ». Financé par la Fondation OCP, ledit projet vise à contribuer, par le biais du volontariat, à l’accès à l’amélioration de la qualité de l’éducation et de l’enseignement des enfants issu(e)s des territoires et des alentours des villes minières. En l’occurrence Khouribga, Safi, Jorf Lasfar, Youssoufia, Benguérir et Laâyoune, Jérada et Bouaârfa.
Organisé au profit des élèves des écoles bénéficiaires dudit projet, le Festival scolaire se fixe comme but de « mettre l’accent sur les compétences des élèves qui ont bénéficié d’activités parascolaires tout au long des missions des volontaires au cours de l’année 2014/2015 », indiquent les promoteurs dans un communiqué.  D’après ces derniers, le festival entend aussi encourager des initiatives visant à multiplier les efforts pour mieux réussir l’année scolaire actuelle. Il est aussi question de « capitaliser les bonnes pratiques en matière d’appui scolaire et les diffuser auprès des associations et des professionnels des métiers d’éducation et de l’enseignement », ajoute la même source.
D’un point de vue pédagogique, le Festival scolaire entend soutenir les activités parascolaires au sein de l’école, offrir les moyens aux élèves d’être les acteurs d’un festival et fédérer la communauté éducative en associant élèves, professeurs, associations et parents autour d’un travail commun.
En termes de diffusion, les organisateurs entendent constituer un espace pour montrer et valoriser le travail des élèves en leur offrant des conditions de présentation de leurs travaux; promouvoir les créations réalisées dans un cadre scolaire afin de sortir ces œuvres du confinement et de l’isolement ainsi que favoriser la mobilité et l’échange culturel en amenant les élèves de leurs villes pour participer au festival et encourager la scolarisation dans les zones minières à l’occasion du lancement de l’année scolaire 2015/2016.
Sur le plan culturel, le Festival scolaire se fixe comme objectifs d’encourager et valoriser la créativité et l’esprit festif chez les élèves mais aussi de favoriser la culture de volontariat et d’initiative chez les élèves.
Les organisateurs assurent que le festival « reposera sur une approche participative et intégratrice associant les élèves participants et les volontaires encadrant dans toutes les préparations pour le festival allant des répétitions, du choix de costumes jusqu’à la décoration de la scène ». Ils précisent, par ailleurs, que cet événement s’adresse aux élèves du primaire bénéficiaires des cours de soutien et des parascolaires pendant cinq mois issus des sites de Moulay Abdellah, Safi, Youssofia, Bengurir et volontaires de la vague 9. Et d’ajouter que le festival s’adresse également aux parents et aux professeurs.
Notons que le programme du festival, qui se déroulera durant la journée de dimanche, comprend une présentation des résultats du projet par la responsable du Dispositif CMV, des chansons interpretées par les élèves de l’école de Moulay Abdellah-Jorf Lasfar et leurs camarades de l’école Alwahda de Bengurir ainsi qu’un sketch intitulé «Al Akhbar» présenté par les élèves de l’école Al Fath de Youssoufia.
Deux pièces théâtrales seront aussi présentées par les élèves de l’école de Safi et ceux de l’école Al Fath de Youssoufia. Des spectacles folkloriques seront également présentés par les élèves de l’école Alwahda de Bengurir et ceux de l’école Moulay Abdellah.
Notons enfin que des attestations de participation et des trophées aux CRV d’accueil seront remis à l’issue de cette journée.
« Les élèves du primaire ciblés ont bénéficié de cours de soutien scolaire dans les différentes matières, ainsi qu’une panoplie d’activités parascolaires et de créativité animées et organisées par les 28 volontaires engagés dans ces missions de cinq mois », ont indiqué les organisateurs soulignant que l’animation du festival sera assurée par deux volontaires, Bouchra Attou et Ayoub Kamal.

Alain Bouithy
Mercredi 16 Septembre 2015

Lu 649 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs