Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sous le signe de l’interculturalité : Voix de Femmes à Tétouan




Les valeurs de partage, de tolérance et d’ouverture sont au cœur de la troisième édition du Festival Voix de Femmes ouverte, jeudi 1er, à Tétouan.
Participent à cette édition, placée sous le signe de l’interculturalité, «Tania Maria, chanteuse, pianiste et compositrice de jazz brésilienne, Pastora Soler, qui mélange dans ses compositions la copla et le flamenco à la musique électronique ou la pop; Barbarita Ysubamboli, groupe qui réunit la chanteuse madrilène Brabara Moreno et le tromboniste-guitariste français Stéphane Béziers ou encore Ojos de Brujo qui concilie le flamenco avec d’autres styles musicaux», souligne l’Association Voix de Femmes, organisatrice du Festival. Sont également de la fête, les chanteuses Ferdaous, Leila Berrak, Safaa et la Libanaise Nawal Zoghbi.
Le Festival propose à cette même occasion, une exposition d’art plastique réunissant des œuvres de l’artiste peintre Meriem Mezgueldi, ainsi qu’une exposition-vente du livre «Ecriture de lumière» de la photographe portugaise Margarida Martin dont les bénéfices «seront entièrement reversés à la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance», précisent les organisateurs.
Une dégustation gastronomique et un défilé de caftans de la styliste de renom, Najia Abbadi sont également prévus durant cet événement, organisé Sous le Haut Patronage de SM Le Roi Mohammed VI.
En marge du festival qui s’achève samedi 3, l’Association rendra hommage aux femmes tétouanaises qui se sont distinguées par leurs actions dans l’associatif, l’art et la culture.
Par ailleurs, «une campagne intitulée opération «Santé pour Tous» et organisée en  collaboration avec l’Association marocaine pour la protection de la santé de l’enfant orphelin, permettra de prodiguer des soins et des consultations gratuites à quelque 1.000 personnes issues des quartiers défavorisés de la ville de Tétouan.
Le public peut apprécier aussi les produits du terroir réalisés par des coopératives féminines dans le cadre du «Marché au fil du temps».

A. BOUITHY
Vendredi 2 Juillet 2010

Lu 225 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs