Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sous la Coupole, Benkirane interpellé sur la cherté de la vie


Lundi, le chef du gouvernement est sommé par l’opposition de présenter les mesures pour endiguer la hausse galopante des prix



Sous la Coupole, Benkirane interpellé sur la cherté de la vie
C’est sur la question de la cherté de la vie que les députés vont interpeller, ce lundi 11 février, le chef du gouvernement. Sous la Coupole, cette séance a été dûment minutieusement préparée lors de la conférence des présidents de groupe. Une heure et pas une minute de plus, c’est la durée prévue pour cette séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement. « Pas question ce lundi de céder à la monotonie, avec des séances où le chef du gouvernement répond des heures durant à la même question dite différemment. Nous avons décidé qu’il n’y aura qu’une seule et unique question adressée à M. Benkirane», a déclaré Ahmed Zaïdi, le président du Groupe socialiste à la Chambre  basse à «Libération».
Ce lundi, le chef du gouvernement est interpellé sur la cherté de la vie à laquelle sont confrontés ces millions de Marocains qui ont le plus grand mal à faire face à la vertigineuse hausse des prix.
« Toutes les données recueillies sur le terrain en plus du rapport très officiel du Haut-commissariat au plan confirment une très inquiétante hausse des prix, une hausse qui concerne particulièrement les produits de base. Les Marocains n’en peuvent plus. Il est grand temps que le gouvernement en place s’en inquiète et regarde enfin la réalité. M. Benkirane et ses ministres sont les seuls à ne pas voir ce qui se passe. C’est le même discours qu’ils répètent sans cesse en affirmant que la hausse des prix des hydrocarbures n’a pas d’incidences sur le  coût de la vie chez nous. C’est un discours complètement déconnecté de la réalité. Le chef du gouvernement est sommé lundi de s’en expliquer. Peut-être qu’il a des indicateurs autres que ceux du Haut-commissariat au plan et que nous n’avons pas », explique celui qui préside aux destinées du Groupe usfpéiste à la Chambre des députés.
Il y a quelques semaines, le HCP rendait publique la hausse de l’indice des produits alimentaires qui a atteint, en décembre 2012, 0,9%. « L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de décembre 2012, une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 0,9% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des produits non alimentaires. Les hausses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre 2012, concernent principalement les légumes avec 15,3%, les huiles et graisses avec 0,7% et  le lait, fromage et œufs avec 0,4% », a en effet indiqué une note du Haut-commissariat au plan, estimant dans le même temps que «l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 0,8% au cours de l’année 2012 par rapport à l’année 2011».
«Une telle hausse située à 0,9% est énorme. Elle est tout simplement insoutenable pour ces millions de citoyens qui ont déjà bien mal à joindre les deux bouts! Le gouvernement Benkirane qui annonce une réforme de la Caisse de compensation qui va nécessairement conduire à une hausse des prix de produits de première nécessité doit dire à l’opinion publique quelles sont les mesures qu’il compte prendre pour agir contre la cherté de la vie et la hausse galopante du coût de la vie. Pour l’heure, il y a une absence totale de visibilité en la matière. Il n’y a pas la moindre mesure qui a été prise par l’équipe au pouvoir pour maîtriser ces augmentations qui saignent le pouvoir d’achat des Marocains», fait remarquer Ahmed Zaïdi.
Ce lundi 11 février, les réponses d’Abdelilah Benkirane qui est, selon son entourage, en train de préparer son bilan d’étape après une année au pouvoir, sont fortement attendues par une opinion publique qui ne se suffit plus de discours, fussent-ils monument de bonnes intentions.

Narjis Rerhaye
Vendredi 8 Février 2013

Lu 2087 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs