Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sommet économique du COMCEC à Istanbul : Le monde islamique entend montrer le bon exemple




Le Sommet économique du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale (COMCEC) de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) a ouvert ses travaux, lundi à Istanbul, en présence de chefs d’Etat et de gouvernement et de représentants de pays membres dont le Maroc.
Conduite par le ministre d’Etat, Mohamed El Yazghi, qui représente SM le Roi Mohammed VI aux travaux du Sommet, la délégation marocaine comprend notamment le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maazouz, et l’ambassadeur du Royaume à Ankara,  Mohamed Lotfi Aouad.
Dans son intervention lors de la séance d’ouverture, le président turc et président du COMCEC, Abdullah Gul, a mis en exergue l’apport du Comité en tant que cadre de coopération ayant prouvé son succès durant les 25 années de son existence, rappelant les principaux projets initiés par le COMCEC, notamment le financement du commerce, l’établissement du système de préférences commerciales et l’harmonisation des normes.
Après avoir souligné «l’importance de la coopération économique dans le monde d’aujourd’hui», M. Gul a relevé la nécessité de mettre en œuvre des actions à même de renforcer les échanges intra-OCI et d’asseoir la coopération entre les pays membres de l’organisation sur des bases solides.
«A l’heure actuelle et au moment où une action concertée est devenue une nécessité pour faire face aux problèmes liés au changement climatique et aux crises financière et alimentaire, il faut œuvrer pour le développement de la coopération au sein du COMCEC, et ce afin de montrer le bon exemple et transmettre au monde le message de paix de l’Islam», a souligné le président turc.
Créé en janvier 1981 conformément à une résolution adoptée par le 3ème Sommet islamique tenu la même année en Arabie saoudite, le COMCEC a pour mission d’assurer le suivi de la mise en œuvre des résolutions adoptées par l’OCI dans les domaines économique et commercial, d’étudier les moyens permettant de renforcer la coopération entre les Etats islamiques et d’envisager des programmes et des propositions ayant pour objectif d’accroître les ressources des Etats islamiques dans ces secteurs.

MAP
Mardi 10 Novembre 2009

Lu 697 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs