Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sommet du Golfe en pleine menace jihadiste et guerre au Yémen






Ryad vient d'annoncer l'arrestation de près d'une centaine de suspects liés à l'EI



Sommet du Golfe en pleine menace jihadiste et guerre au Yémen
Les dirigeants des six monarchies arabes sunnites du Golfe se réunissent mardi en sommet à Ryad avec l'ambition de répondre à la menace des jihadistes et aux retombées de la guerre au Yémen qui suscite des tensions avec l'Iran chiite.
La liste des défis posés aux chefs d'Etat d'Arabie Saoudite, du Koweït, de Bahreïn, des Emirats arabes unis, d'Oman et du Qatar "est très complexe", relève Anthony Cordesman, du Centre d'études stratégiques et internationales à Washington.
Ces pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) continuent notamment de redouter un Iran doté de l'arme atomique, en dépit de l'accord-cadre conclu il y a un mois entre Téhéran et les grandes puissances, dont les Etats-Unis et la France, qui prévoit de limiter les capacités nucléaires de l'Iran en échange d'une levée des sanctions internationales.
A Ryad, le président français François Hollande sera le premier dirigeant occidental à participer à un sommet du CCG depuis sa création en 1981.
Le sommet précédera d'une semaine une réunion de ces mêmes dirigeants du Golfe avec le président américain Barack Obama, qui veut à l'occasion apaiser les craintes de ses alliés arabes sur un rapprochement de son pays avec l'Iran et évoquer avec eux les conflits régionaux.
La plupart des pays du CCG participent aux bombardements de la coalition formée par les Etats-Unis pour lutter contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui sévit surtout en Syrie et en Irak.
Ryad vient d'annoncer l'arrestation de près d'une centaine de suspects liés à l'EI en affirmant avoir mis en échec des projets d'attentats, dont un contre l'ambassade des Etats-Unis.
L'Arabie Saoudite a mis en place sa propre coalition pour tenter d'empêcher les rebelles chiites houthis, soutenus par l'Iran, de prendre le contrôle total du Yémen, son voisin.
Mais cinq semaines de raids aériens n'ont pas suffi à supprimer la menace des Houthis et le réseau extrémiste Al-Qaïda a profité du chaos pour s'emparer notamment de Moukalla, capitale de la province du Hadramout dans le sud-est du Yémen. 
Le régime saoudien qui vient de subir un coup de jeune avec la nomination d'un prince héritier de 55 ans et d'un prince dans la trentaine comme second dans l'ordre de succession, est le grand rival de l'Iran dans la région.
Déjà divisés sur la Syrie, où Ryad soutient les rebelles et Téhéran le régime de Bachar Al-Assad, les deux pays s'affrontent maintenant sur le Yémen. Téhéran qualifie de "mensonges" les accusations de Ryad sur l'envoi d'armes iraniennes aux Houthis, même si un groupe d'experts de l'ONU a admis un tel soutien depuis 2009.
La coalition de neuf pays arabes dirigée par l'Arabie Saoudite a imposé un blocus aérien et maritime du Yémen, mais l'Iran a envoyé ses navires de guerre dans les eaux avoisinantes.
L'US Navy a commencé à "accompagner" les navires battant pavillon américain dans le détroit stratégique d'Ormuz entre Oman et l'Iran, après l'arraisonnement par la marine iranienne d'un porte-conteneurs.
Le CCG insiste pour que des négociations pour une solution politique au Yémen se tiennent à Ryad, tandis que Téhéran propose de les organiser ailleurs.

Libé
Lundi 4 Mai 2015

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs