Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sommet arabe des nouvelles technologies à Rabat : Les NTIC au service de l’équité genre




Sommet arabe des nouvelles technologies à Rabat : Les NTIC au service de l’équité genre
Les travaux du Sommet arabe des nouvelles technologies et de l’équité genre, organisé conjointement par IDC et l’ISESCO (Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture) démarrent aujourd’hui à Rabat. Au total, 23 pays arabes  participent à cette conférence internationale dont les travaux prendront fin demain.
Cette rencontre a pour objectif de réfléchir sur des mécanismes et actions d’intégration des nouvelles technologies pour renforcer la position des femmes au sein de la société arabe.
«Les femmes arabes restent une minorité concernant l’utilisation des  nouveaux outils numériques et multimédias.  L’écart est énorme entre les hommes et les femmes dans ce domaine. Car si ces dernières arrivent à utiliser les NTIC pour leur travail ou pour leurs besoins personnels, très peu d’entre elles en font une profession », a indiqué Ouafa Kathir, directrice régionale d’IDC Maroc, lors d’une conférence de presse, tenue hier à Casablanca.
Même appréciation de Wafaa Alami, directrice de recherche à l’ISESCO qui estime que les femmes arabes vivent en marge de la société d’information et « qu’il est temps de les intégrer.  D’où l’organisation de cet événement », a-t-elle expliqué.
 Il s’agit donc, selon les organisateurs, d’une plateforme de discussion et de débat à caractère technologique et économique sur les défis auxquels les femmes arabes font face en matière de technologies de l’information et de la communication. Elle vise à encourager le développement des actions directes pour l’accès des femmes aux NTIC au niveau sous-régional, régional et mondial.
Lors de cette édition, les participants auront l’occasion de discuter du “rôle des femmes arabes dans la société numérique d'aujourd'hui”, de l'analphabétisme numérique de la femme arabe et de la manière de les encourager à tirer pleinement partie des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC), des programmes arabes d’éducation et de l’usage des TIC et enfin du renforcement des capacités des femmes grâce aux nouvelles technologies.

Hassan Bentaleb
Mardi 6 Décembre 2011

Lu 1726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs