Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Solidarité nationale en faveur des victimes des inondations

Plusieurs campagnes initiées à travers le Maroc




Solidarité nationale en faveur des victimes des inondations
Les Marocains sont solidaires. Ils viennent de le prouver encore une fois. Ils ne sont pas restés insensibles aux effets néfastes provoqués par les intempéries exceptionnelles que subit le Maroc depuis plusieurs semaines. Les nouvelles technologies de l’information ont été mises encore une fois à contribution. Plusieurs actions ont été ainsi initiées par des jeunes. 
C’est ce cadre qu’a vu le jour le hashtag100DHpouraider lancé par des internautes qui ont mis en place une opération de collecte sur Internet. Les dons, récoltés via une plateforme de crowdfunding, sont versés à la Banque alimentaire marocaine. Lancée mercredi 3 décembre, l’opération est déjà un succès puisque l’objectif de 100.000 dirhams (9.100 euros environ) a été atteint en moins de 24 heures, grâce aux dons de grandes entreprises qui ont répondu à l’appel. L’opération a été prolongée jusqu’au 7 décembre et se fixe désormais comme objectif d’atteindre 240.000 DH (22.000 euros environ). 
Une autre campagne brisons_leur_isolement, a été organisée, pour venir en aide, autant faire se peut, aux habitants des douars victimes de la crue de l’Oued Azzat. Plusieurs maisons se sont effondrées et les besoins se font pressants. Les donateurs sont donc invités à verser 275 DH à même de fournir nourriture et couvertures à une famille. De ce fait, 400 familles réparties sur 9 douars de Azzat bénéficieront de cette action. Par ailleurs, les initiateurs de cette opération disent travailler en étroite collaboration avec une association locale qui regroupe des jeunes de la région, il s’agit en l’occurrence de l’Association Azakouy pour le développement et la protection de l’environnement. Quant à l’Association Maroc Généreux, elle a initié une opération de collecte à travers le Maroc, et ce en collaboration avec d’autres associations. Elle est ainsi présente à Casablanca, Rabat, Salé, Kénitra, Marrakech et Agadir. Dans les autres villes, les bénévoles peuvent se déplacer pour récupérer les dons. 
Toujours dans le même esprit, l’opération «Inondations du Maroc » a été lancée sur le Web. En plus de la mobilisation de la société civile pour venir en aide aux sinistrés, cette campagne appelle également à la proclamation d’une journée de deuil à la mémoire des victimes des intempéries. De même qu’elle dénonce les manquements des responsables publics à leurs devoirs et qui devraient répondre de leurs actes. 
Pour rappel, le week-end dernier, le Sud marocain a enregistré des précipitations d’une rare intensité qui ont provoqué les crues des oueds. En l’espace de 48 heures, la région aurait reçu l’équivalent d’un an de pluie causant la mort de plusieurs personnes. Les dégâts matériels, considérables, se chiffreraient à des centaines de millions d’euros. Plusieurs routes nationales ont dû être fermées, des habitants évacués, plusieurs ponts se sont effondrés, tandis que des villages, cernés par les eaux, ont dû faire l’objet de « ravitaillements ». La province de Guelmim, au sud d’Agadir, a été déclaré « zone sinistrée».  

Nezha Mounir
Samedi 6 Décembre 2014

Lu 1923 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs