Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Solidarité et bienfaisance au profit des couches démunies




Solidarité et bienfaisance au profit des couches démunies
A l'instar des autres régions du Maroc, le mois sacré du Ramadan à Meknès constitue une opportunité d'accorder une attention particulière aux couches démunies, veuves et aux personnes à besoin spécifique, afin d'alléger leurs souffrances et dessiner le sourire sur leurs lèvres.
Comme à l'accoutumée, de nombreuses associations de la société civile et des bienfaiteurs de la préfecture de Meknès ont initié des campagnes humanitaires au cours du mois béni de Ramadan, à travers des opérations collectives de rupture du jeûne (Iftar) et la distribution des vêtements au profit des orphelins et des familles nécessiteuses. Le but étant de consacrer les valeurs de convivialité, de solidarité, d'entraide et de cohésion sociale parmi les populations de la capitale ismaïlienne.
Approchés par la MAP, de nombreux acteurs associatifs et des habitants de la ville ont estimé que l'avènement du mois sacré est une occasion idéale pour vivre pleinement les valeurs d'entraide et de solidarité afin de bénéficier de la grâce divine.
Selon Ayoub Salem, coordinateur au sein de l'Association locale "Faîl Khayr" (bienfaiteur), le Ramadan est un mois de solidarité, de convivialité et d'assistance aux catégories sociales précaires, particulièrement les orphelins, les veuves et les personnes à besoins spécifiques.
Les actions caritatives du mois sacré du Ramadan ne consistent pas uniquement à distribuer les repas et les boissons, mais aussi à visiter les domiciles de ces familles pour les rendre heureuses et propager le bonheur.
De son côté, le président de l'Association "Fajr Moulay Driss du Saint Coran", Abdessalem Chbihi a indiqué que le soutien social accordé aux nécessiteux et passants durant ce mois béni représente une "initiative humaine par excellence".
Cette action sociale, qui consacre les valeurs de convivialité et de solidarité entre les différentes couches de la société, aura indubitablement un impact positif sur les bénéficiaires, a-t-il dit.
Kamal J., cadre au département de l'enseignement, a, quant à lui, loué les initiatives sociales caritatives que de nombreuses associations ont coutume d'organiser pendant ce mois, notant que le Ramadan n'est pas uniquement une période de jeûne, mais aussi un moment de spiritualité et d'entraide.
Pour sa part, Fatima R., veuve et mère de trois enfants, a plaidé pour le soutien des orphelins et le renforcement des actions caritatives au profit des couches démunies, afin de faire répandre la joie et le bonheur parmi les diverses couches sociales. 
L'Association "Fajr Moulay Driss du Saint Coran" organise quotidiennement une opération de rupture de jeûne collective au profit d'une centaine de personnes parmi les couches nécessiteuses de la ville.
L'Association "Faîl Khayr" a, de son côté, procédé dimanche dernier à la distribution de 100 paniers, comprenant des produits alimentaires, au bénéfice des familles démunies et entamera la semaine prochaine la distribution de 100 autres paniers au profit d'autres bénéficiaires.

Vendredi 18 Juillet 2014

Lu 856 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs