Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soirées folkloriques à Salé, Rabat et Harhoura




Les «Enfants de la paix» en transe

Soirées folkloriques à Salé, Rabat et Harhoura
Plusieurs espaces de Salé, Rabat et Harhoura seront en ébullition à l'occasion de la quatrième édition du Festival international du folklore de l'enfant (FIFE) dont les festivités démarrent samedi 24 courant à Salé.
Cinq jours durant, le public amateur de danses traditionnelles et particulièrement de danses folkloriques est invité à des soirées dédiées au folklore et animées par des enfants venus de tous les coins du monde. Notamment de la Turquie, la Russie, la Géorgie, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, la Colombie, l'Ukraine, l'Algérie, la Libye, l'Egypte et la Palestine.
Les enfants marocains invités à cette manifestation culturelle viendront des provinces du Sud, de Chefchaouen, Oujda, Nador, Moulay Driss Zerhoun, Assila, Casablanca, Rabat et Salé.
En effet, 300 enfants porteurs de messages de paix et d'amour participeront à cet événement organisé sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem, à l'initiative de l'Association Bouregreg.
« Cette manifestation infantile internationale est un point de rencontres et un carrefour de civilisations où convergent des cultures différentes présentées par des enfants qui ne se connaissent pas entre eux, ne parlent pas la même langue, et ne pratiquent pas les mêmes us et les mêmes religions», souligne l'Association Bouregreg.
L'occasion pour les petits messagers de la paix de distiller lesdits messages durant cette magnifique manifestation, célébrée en marge de la fête du Trône, qui promet une ambiance festive et joyeuse.
Habillés en costumes traditionnels, les jeunes invités du Festival exhiberont les danses folkloriques de leurs pays et régions sur les différentes scènes. « Ils sillonneront aussi les artères et les rues de nos villes dans le but de présenter aux nôtres (enfants et adultes) leurs cultures et leurs civilisations », précisent les organisateurs.
A travers ce rendez-vous, dont les festivités se dérouleront dans trois villes voisines, Salé, Rabat et Harhoura, les organisateurs entendent mettre le divertissement au service de la pédagogie.
Grâce à un programme concocté par une équipe composée de personnes très expérimentées dans ce domaine, tout a été prévu afin que « les enfants du monde auront l'occasion de vivre ensemble, de s'amuser entre eux et d'échanger les points de vue, ce qui offrira une opportunité aux organisateurs pour inculquer à ces enfants les principes universels du bon voisinage et l'acceptation de l'autre même si la langue, la race et la religion sont différentes », espère-t-on.
Placée cette année sous le signe de « Enfants de la paix », la quatrième édition du Festival international du folklore de l'enfant repose en partie sur la volonté de ses promoteurs.

Alain BOUITHY
Mardi 20 Juillet 2010

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs