Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soirée organisée par l'Association des amis de Abdelwahab Doukkali : Un hommage plus que mérité




Soirée organisée par l'Association des amis de Abdelwahab Doukkali : Un hommage plus que mérité
Une association vient de naître baptisée « Association des amis de Abdelwahab Doukkali ». Certes Doukkali a plus de trente millions de fans et donc d'amis au Maroc et autant sinon plus à l'étranger. En effet, depuis qu'il a intégré la scène de la chanson à la fin des années 50, il n'a cessé de susciter l'admiration et de gagner l'estime d'un large public. Que de chansons à grand succès, de mélodies et de rythmes très recherchés et savamment élaborés. Abdelwahab Doukkali est le seul chanteur arabe qui fait de la recherche musicale, explore les rythmes et les airs des différentes régions et accompagne toutes les générations. D'aucuns diraient que la recherche a également eu lieu en Egypte et peut-être avant même les débuts de Doukkali. A ceux-là il faut rétorquer qu'il y a une grande différence entre faire de la recherche et s'inspirer des autres musiques. En Orient, on s'inspirait, on imitait et parfois, on copiait carrément. Ce qui n'a jamais été le cas de Doukkali, un maestro et un musicien dans tout le sens du terme.
N'est-ce pas sa longue carrière et surtout ses nombreux succès qui ont fait connaître la chanson marocaine en Orient ? Déjà dans les années soixante, la célèbre chanteuse libanaise Sabah reprenait « Mana Illa Bachar » qui est toujours d'actualité et qui n'a pas pris une seule ride. Dans les années 70, c'était au tour de « Marsoul El Hob » de faire le tour du monde arabe. Cette chanson comme tout son répertoire d'ailleurs est toujours en vogue et présente dans tous les esprits. Récemment encore, la chanteuse marocaine, Hasna, a dû sa célébrité à cette chanson.
Dans les années 80, c'était au tour de « Kan Ya makan », puis « Aini Mizani»  suivie tantôt de chansons classiques telles que « Mawlid Al Kamar » ou encore « Allah Hay ». Il n'est donc pas de chanson de Doukkali, qu'elle soit typiquement marocaine, classique ou moderne qui n'ait obtenu un  franc succès. A chaque fois que Doukkali prend part à un festival, le premier prix est acquis au Maroc et à l'étranger. C'était le cas avec « Kan Ya makan » et « Agharou Alaik » au Maroc et avec « Souk Al Bachariya » en Egypte.
En conquérant, Doukkali s'est toujours imposé sans pour autant faire une quelconque promotion. Son savoir-faire et son talent le consacrent, ce qui explique sa célébrité et sa longévité artistique.
Récemment encore, lors d'une soirée animée par la chanteuse syrienne Assala Nasri, cette dernière a interprété « Mana Illa Bachar », un opus qu'elle dit beaucoup aimer et qu'elle connaît d'ailleurs depuis son jeune âge.
Qu'une association soit créée et initiée par les amis de Abdelwahab Doukkali, c’est une reconnaissance pour cet artiste singulier qui a fait vibrer tant de générations.
C'est pour rendre un vibrant hommage à l'œuvre de l’artiste que l'Association des « Amis de Abdelwahab Doukkali », s'apprête à organiser une soirée le 27 mars à l'hôtel des Iles à Marrakech. Nous ne pouvons à cet égard que remercier aussi bien les membres de cette association que Dr Mansouri et tous les Marrakchis qui sont heureux d' abriter un événement aussi grandiose.      

Libé
Samedi 13 Mars 2010

Lu 1280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs