Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Skah arrêté à l’aéroport d’Orly

Pour une affaire de garde d’enfants




Skah arrêté à l’aéroport d’Orly
L'athlète marocain Khalid Skah, médaillé d'or olympique et au coeur d'un imbroglio diplomatico-juridique entre le Maroc et la Norvège pour un problème de garde d'enfants, a été arrêté mercredi à l'aéroport d'Orly, près de Paris, et placé en rétention judiciaire, a-t-on appris de sources concordantes.
Khalid Skah, vainqueur du 10.000 m aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 et double champion du monde de cross-country, a été interpellé mercredi matin à son arrivée à Orly, a indiqué une source proche du dossier. Il a été placé en rétention judiciaire, en raison d'une demande d'extradition formulée par la Norvège à son égard, a précisé cette source sans plus de détail.
D'après une autre source, l'athlète de 46 ans a été interpellé alors qu'il devait participer ce week-end à une manifestation sportive à Chartres, à l'ouest de Paris.
Khalid Skah se trouve depuis 2007 au coeur d'un imbroglio juridique entre le Maroc et la Norvège, en raison d'un différend avec son ex-épouse, Anne Cécile Hopstock, de nationalité norvégienne, portant sur la garde de leurs deux enfants.
Les deux enfants étaient dans un premier temps restés auprès de leur père, à Rabat, après la séparation de leurs parents. Ils ont été rapatriés clandestinement en Norvège par leur mère en 2009, avec l'aide de deux militaires norvégiens.
Soutenu par les autorités marocaines, Khalid Skah accuse l'ambassade de Norvège à Rabat d'avoir "enlevé" ses deux enfants et d'avoir aidé leur mère à les exfiltrer "illégalement" du territoire marocain.
La Norvège reconnaît avoir temporairement accueilli à leur demande Selma, née en 1993, et Tarik, né en 1996, dans la résidence de l'ambassadeur, estimant que leur sécurité était menacée, mais assure n'avoir joué aucun rôle dans leur sortie du territoire.

Détention provisoire de Nemli

Le juge d'instruction du tribunal de première instance de Tétouan a ordonné mercredi la détention provisoire de l'international marocain Mehdi Nemli, qui fait l'objet d'une enquête, indique-t-on de source judicaire.
Selon la même source, le juge d'instruction en charge de l'enquête a ordonné l'incarcération de Nemli, milieu de terrain du Moghreb Tétouan, pour "homicide involontaire", "conduite d'un véhicule sans assurance" et "expiration de la validité du certificat d'importation temporaire d'un véhicule immatriculé à l'étranger".
Le joueur avait percuté avec sa voiture, mercredi dernier au quartier administratif à Tétouan, une femme enceinte âgée de 30 ans, ce qui a provoqué la perte de son fœtus de 3 mois, après son hospitalisation dans l'une des cliniques de la ville.
Mehdi Nemli effectue actuellement des séances de rééducation après avoir été opéré en France suite à une blessure contractée avec la sélection marocaine de football lors de sa préparation à la Coupe d'Afrique des nations-2013.

AFP
Vendredi 21 Juin 2013

Lu 444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs