Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sixième édition de l’Alegria Festival de Chefchaouen : Mémoire andalouse en mouvement




Sixième édition de l’Alegria Festival de Chefchaouen : Mémoire andalouse en mouvement
Théâtre, danse contemporaine, spectacles de rue, expositions d’art contemporain et ateliers de formation figurent parmi les différentes expressions artistiques et culturelles inscrites au programme de la sixième édition de l’Alegria Festival de Chefchaouen dont les festivités s’ouvriront le 9 juillet prochain, à Chefchaouen.
Initiée par l’Association Alegria Chamalia avec le soutien de l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Nord, cette édition est organisée sous le signe “Chefchaouen: Une mémoire andalouse en mouvement”. Et se distingue par une programmation qui se veut “culturelle et exceptionnelle”, mettant en lumière des artistes et ensembles issus du Maroc, d’Espagne et de l’Amérique latine.
Sont attendus à cette  fête, Saida Charaf, Naskoum Band, Al´ma, Ihsan Rmiki et Zaman Al-Wasl et le groupe Fez City Clan (Maroc).  du côté espagnol, le public applaudira les artistes et groupes Mercedes Peon, Kiko Veneno, Compañia Moreno de Fuentes et José Zafra ainsi que Jarabe de Palo (Espagne). L’Amérique latine sera représentée par Calima Colores et Canteca de Macao. L’ensemble Chekkara, & Flamencos (Espagne/Maroc) sera aussi de la fête.
 Une animation autour de la place 0tta Hammam, un atelier d’écriture « Slam Klam » (Maroc) ainsi qu’une exposition sur le thème « Regards croisés sur l´art contemporain des deux rives » figurent également au programme de ce rendez-vous culturel et artistique. L’Alegria Festival de Chefchaouen fait partie des « événements visant à compléter l’éventail de projets entrepris ces dernières années au Nord du Royaume dans la perspective de revitaliser et redynamiser cette région », soulignent les organisateurs. Précisant que, « l’Association Alegria Chamalia, avec l’appui de l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Nord et la ville de Chefchaouen, souscrit résolument à l’idée de faire participer le milieu des arts et de la culture, ainsi que les partenaires de la société civile, des services publics et des partenaires internationaux, aux enjeux du développement local ».
Concernant les retombées de cette manifestation sur la ville et la région, les organisateurs estiment avoir atteint pleinement les objectifs que s’était fixés le Festival à sa création, en 2004. Celui-ci avait réussi le pari de drainer « entre 30.000 et 40.000 festivaliers par jour, constitués aussi bien de la population locale que de visiteurs nationaux et internationaux ». Une excellente promotion pour la ville et la région, qui a pu ainsi arborer ses atouts et offrir son image authentique à un public qui n’est pas resté indifférent.
En marge de cet événement, sera organisé le 11 juillet un colloque international sur le thème “L’Andalousie: Un patrimoine de valeurs de la Méditerranée”.


Alain Bouithy
Vendredi 26 Juin 2009

Lu 1096 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs