Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Situation tendue à la Faculté polydisciplinaire de Safi : Le SNESup tire la sonnette d'alarme




Situation tendue à la Faculté polydisciplinaire de Safi : Le SNESup tire la sonnette d'alarme
Dans un communiqué diffusé récemment, le bureau local du Syndicat national de l'enseignement supérieur a tiré la sonnette d'alarme à propos de la rentrée universitaire 2012-2013 qui s'annonce catastrophique au sein de la Faculté polydisciplinaire de Safi.
Le communiqué parle d'un sureffectif de 8.000 étudiants alors que la capacité d'accueil de la FPS ne dépasse pas 3000. Un constat alarmant qui met en avant le déficit  en ressources humaines, financières et logistiques. Le bureau local du SNESup impute la responsabilité de cette situation critique à la présidence de l'université Cadi Ayyad qui se doit de prendre les mesures nécessaires pour résoudre les innombrables problèmes, notamment le taux d'encadrement qui dépasse 200 étudiants par professeur. L'aspect juridique de cette situation n’est pas en reste dans ce constat. Ledit communiqué parle d'un statut juridique non favorable au parcours scientifique et professionnel des professeurs.
 Seulement trois professeurs-chercheurs et trois fonctionnaires titulaires de doctorats ont été affectés au titre de l'année 2012-2013 à la FPS qui enregistre le plus faible taux d'encadrement par rapport à d'autres établissements universitaires privilégiés par les nouvelles affectations. A cet effet, le bureau local du SNE Sup rejette catégoriquement le nombre d’affectations réservées à la FPS. Il demande au conseil de gestion de l'université de revoir les critères de répartition des postes budgétaires en tenant compte du taux d'encadrement, met la présidence de l'université Cadi Ayyad devant ses responsabilités quant aux retombées négatives de cette situation alarmante, sans exclure la suspension de la rentrée universitaire jusqu'à la solution de ce déficit. Le bureau local du SNESup appelle le ministère de tutelle à accélérer la transformation des établissements polydisciplinaires en facultés normales dotées du système Licence-Master-Doctorat, tout en rejetant toute alternative de pérenniser la situation actuelle sous d'autres formules. Le communiqué lance un appel aux professeurs à participer aux travaux de l'assemblée générale prévue aujourd’hui afin de prendre position sur cette rentrée scolaire qu'il qualifie d'exceptionnelle.

A.K
Mardi 2 Octobre 2012

Lu 596 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs