Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sites nucléaires iraniens : Téhéran met en garde Israël contre toute attaque




Le Guide suprême iranien, Ali Khamenei, a averti dimanche que toute attaque d’Israël contre ses sites nucléaires «retombera comme la foudre sur la tête» de l’Etat hébreu, accusant également les Occidentaux de «mentir» sur le danger nucléaire iranien.
«Si les dirigeants sionistes parlent d’action militaire (contre l’Iran), c’est parce qu’ils sont terrifiés (...) et plus vulnérables que jamais. Toute mauvaise décision (...) leur retombera sur la tête comme la foudre», a affirmé l’ayatollah Khamenei dans un discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la mort de l’imam Khomeiny, fondateur de la République islamique.
Israël et les Etats-Unis ont affirmé à plusieurs reprises ces derniers mois ne pas exclure des frappes militaires contre le programme nucléaire iranien controversé si les négociations en cours entre les grandes puissances et Téhéran ne débouchaient pas rapidement sur une solution diplomatique.
Les dirigeants iraniens ont répété de leur côté que Téhéran répondrait militairement à toute attaque en lançant ses missiles contre Israël, son ennemi déclaré dont il prédit régulièrement la disparition.
Téhéran a également menacé à plusieurs reprises de s’en prendre aux bases américaines dans la région, et même de fermer le Détroit d’Ormuz par où transite un tiers du trafic pétrolier maritime mondial.
Le Guide suprême a accusé parallèlement les Occidentaux d’agiter «le mensonge» du danger nucléaire iranien uniquement parce qu’il «ont peur de l’Iran islamique».
«Les cercles politiques et les médias internationaux disent que l’Iran nucléaire est dangereux. Je dis que c’est un mensonge. Ce dont ils ont peur, ce n’est pas de l’Iran nucléaire mais de l’Iran islamique».
L’ayatollah Khamenei a estimé que les Occidentaux avaient «un comportement insensé» à l’égard de la question nucléaire iranienne, qu’ils «exagèrent de façon mensongère pour dissimuler leurs problèmes».
 Téhéran a toujours catégoriquement démenti vouloir se doter de l’arme nucléaire, condamnée à plusieurs reprises par l’ayatollah Khamenei comme un «péché religieux» (haram).

Libé
Lundi 4 Juin 2012

Lu 269 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs