Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sit-in des habitants de Sidi Kaouki




Sit-in des habitants de Sidi Kaouki
En signe de protestation contre la falsification des résultats du bureau de vote n° 6 au douar Bouzmour (commune de Sidi Kaouki-province d’Essaouira), des dizaines d’hommes et femmes ont organisé un sit-in devant le siège de la province,  en brandissant le drapeau national pour demander que justice soit faite et que l’erreur commise par le président du bureau de vote soit corrigée.
“ Je suis membre du bureau de vote n° 6. Dès le début du scrutin, le président du bureau nous a fait signer le PV définitif en avançant qu’il ne s’agissait que d’un document justifiant notre présence”, nous a déclaré l’un des trois membres du bureau qui ont fait le déplacement pour témoigner des violations commises par le président du bureau.
“On  ne connaît rien sur la technique du vote ou de la gestion du scrutin ; nous avons pris part à l’opération suite à une convocation qui nous a été remise par le mokaddem. Le président du bureau a profité de notre ignorance pour nous faire signer un PV définitif vierge”, affirme un deuxième membre du bureau.
D’après les trois membres dudit bureau de vote, le nombre de voix exprimées était de 74, 11 bulletins nuls, 41 pour le parti de l’abeille, et 22 pour celui de la colombe. Malheureusement, le président du bureau a carrément changé les chiffres en octroyant 33 voix au profit de la colombe et 30 pour l’abeille. Un acte illégal qui a provoqué la protestation du représentant du parti lésé. Ce dernier avait exigé une vérification des bulletins de vote, car les PV n’étaient pas compatibles avec les résultats  constatés. Cette requête  a été rejetée par le président du bureau et même par le khalifa du caïd qui a acheminé les bulletins de vote vers le siège de la commune. A l’issue  de ce bras de fer qui n’a pas exprimé le choix des citoyens, les habitants du douar Bouzmour  ont donc marché de nuit vers le siège de la commune qu’ils ont assiégé pendant des heures.
Les plaignants ont déposé une requête auprès du procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Essaouira. 50 citoyens se disent prêts à témoigner qu’ils ont voté pour le parti de l’abeille, tandis que les membres du bureau de vote se déclarent disposés à aller jusqu’au bout, pour que la volonté des citoyens soit respectée.

Abdelali khallad
Mercredi 17 Juin 2009

Lu 624 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs