Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sit-in des diplômés chômeurs au MEN : Les premiers immolés du nouvel Exécutif




Sit-in des diplômés chômeurs au MEN : Les premiers immolés du nouvel Exécutif
Trois des diplômés chômeurs exclus du PV du 20 juillet se sont immolés mercredi  dans l’annexe du ministère de l’Education nationale à Hay Laimoune en protestation contre les agissements des services de sécurité qui empêchaient l’arrivée de tout approvisionnement au lieu du sit-in et contre les lenteurs voire l’indifférence dans le traitement de leur dossier, en dépit de l’engagement du gouvernement sur la base du PV de juillet. Les trois immolés ont été transportés à l’hôpital Avicennes à Rabat pour recevoir les premiers soins. Selon des sources médicales, deux des personnes immolées ont des brûlures de deuxième degré tandis que la troisième est atteinte de blessures légères.
Un climat de stupeur et de colère a régné dans l’annexe du ministère de l’Education nationale. Par solidarité, plusieurs diplômés chômeurs se sont rassemblés devant le lieu de l’immolation pour condamner l’attitude de couper les voies de ravitaillement à travers les services de sécurité pour, selon les diplômés chômeurs, pousser les manifestants à évacuer les lieux. Ces derniers tiennent à leur intégration dans le cycle de la Fonction publique conformément au   PV signé en juillet.  
Pour eux, leur exclusion est une machination et une manigance de la part des responsables. Ils avaient décidé de rester en sit-in jusqu’à ce que le gouvernement honore ses engagements, car il y a le principe de continuité des institutions administratives. Et ce, en dépit des promesses verbales du ministre El Wafa et celles du nouveau chef du gouvernement. Les concernés exigent un PV écrit en bonne et due forme. Ce que Benkirane n’a pu faire prétextant que la solution du problème se fera après la déclaration gouvernementale devant le Parlement.
A rappeler que le gouvernement sortant d’El Fassi s’est engagé dans une opération d’intégration de 4304 diplômés chômeurs dans la Fonction publique. Pourquoi a-t-on exclu  les 108 diplômés chômeurs qui sont en sit-in depuis une dizaine de jours dans l’annexe du ministère de tutelle? Les responsables arguent que cette exclusion est due à une question purement administrative qui a un rapport avec la teneur du décret ministériel régissant cette opération. Plusieurs tentatives de vider le lieu du sit-in ont échoué et celle de vouloir se donner la mort par immolation est un précédent qui doit attirer l’attention des responsables et les inciter à se pencher sérieusement sur ce dossier.

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 20 Janvier 2012

Lu 1507 fois


1.Posté par rota le 20/01/2012 13:07
dans les autres pays du monde, les diplomés se battent pour créer des EMPLOIS et des ENTREPRISES .. le rêve des jeunes étrangers est de développer leur pays et son économie !!!

alors qu'au Maroc, les jeunes "diplomés" ne se battent que pour devenir des FONCTIONNAIRES Echelle 11 , des cadres INUTILES et faire la sieste et voler le peuple qui est analphabéte...!! ..
voilà le sous-developpement parfait ..

2.Posté par Marjeane le 20/01/2012 17:22
Quand des jeunes doivent s'immoler pour se faire entendre eh bien on doit se demander dans quel monde on se trouve. Combien d'immolation cela prendra t-il pour faire réagir le gouvernement ? J'ai pleuré quand j ai entendu cette nouvelle car cela pourrait arriver dans notre entourage . Je souhaite beaucoup de courage à ces 3 étudiants et que Dieu les protège et leur redonne . Bonne chance!!!!

3.Posté par merzha le 21/01/2012 16:38
Puisque l'on parle de postes dans la fonction publique, il ne faut pas oublier que tous les ministères ont un budget annuel et que le chômage ne peut être effacé en 1 mois ou même 12. Il faut soutenir le PJD et ses ministres et demander à ces derniers de vérifier les dossiers et noms des candidats qui ont passé des concours en 2011 et qui ont été embauchés (MAEC, etc.). La lutte contre le chômage ne passe pas par l'immolation mais en dénonçant les passe-droits, les doubles emplois et surtout une bonne formation. Etre diplômé n'est pas un métier mais un niveau d'études. Qu'Allah vous protège tous.

4.Posté par javier le 22/01/2012 10:45
Animo pueblo marroquí por vuestroa derechos y libertades...la juventud es el futuro...no hay futuro sin jóvenes diplomados.-..

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs