Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sit-in de la Fédération du patronat des sociétés des bureaux de change

Ils dénoncent la concurrence déloyale dont ils sont victimes




Sit-in de la Fédération du patronat des sociétés des bureaux de change
Le raz-le-bol. C’est ce que veut exprimer la Fédération du patronat des sociétés des bureaux de change en organisant ce vendredi 25 octobre un sit-in devant le ministère de l’Economie et des Finances. Les participants passent ainsi à la vitesse supérieure afin de susciter à nouveau l’intérêt des autorités compétentes déjà sollicitées auparavant. Leurs revendications ? Essentiellement l’application des dispositions de la lettre circulaire n°757/DOM/07 de Bank Al-Maghrib datée du 1er mars 2007 et régissant  les modalités applicables  aux opérations de change manuel, notamment  le volet relatif à la marge maximale de 5% sur les achats. Un taux qui,  revu constamment à la baisse par les  autres intervenants du secteur, particulièrement les banques, menace dangereusement les intérêts des bureaux de change.  Ces derniers se considèrent comme le parent pauvre du secteur face aux avantages accordés aux autres intervenants.
Le pot de terre contre le pot de fer. L’image traduit la position des deux parties en présence. Les banques profitant des rapports de force en leur faveur ont fixé les règles du jeu en imposant sur le marché des taux de marge insignifiants atteignant parfois 1% sur les achats.  C’est pour veiller au respect de la concurrence que  la Fédération a saisi le Conseil de la concurrence. Ce dernier n’a d’ailleurs pas encore rendu ses conclusions. Auparavant, les représentants du secteur ont porté leurs doléances près du ministère de l’Economie et des Finances. Deux réunions ont été ainsi tenues et auxquelles ont assisté les plus  hauts responsables dudit ministère, du secteur bancaire et de l’Office des changes. « Certes, nous avons rencontré une bonne écoute et une bonne volonté tendant à aplanir toute sorte de difficultés mais le chemin est encore long», nous a assuré Abdessalam  Yamllahi, secrétaire général de la fédération. Et d’ajouter : «Nous remercions infiniment les députés du Groupe socialiste et ceux du Groupe justice et développement pour leur appui inconditionnel à notre cause». Allant plus loin dans ses explications, M.Yamllahi nous a précisé que « cette façon de faire des banques se comprend car, pour elles, le change est une activité accessoire sans parler des bénéfices qu’elles brassent de par les produits qu’elles commercialisent ». L’occasion pour lui de nous affirmer que l’une des revendications principales des bureaux de change consiste à se faire accorder l’agrément pour le traitement des opérations de transfert afin de s’aligner sur les banques et  leurs concurrents directs, à savoir  Western Union voire Money Gram…Par ailleurs,  « en guise d’encouragement et pour leur permettre de mieux respirer, lesdits bureaux demandent à voir leur gamme de services s’élargir  en les autorisant à participer aux opérations du Pèlerinage et de l’Omra. Ils devraient être également autorisés à accorder les dotations pour voyages d’affaires et pour soins médicaux», nous a-t-il encore indiqué.
En attendant que toutes ces doléances soient prises en considération, A.Yamllahi, profondément ému, déplore cette situation  et se dit très inquiet pour l’avenir de la profession qui compte quelque 500 entreprises employant 2500 personnes : « Bon nombre de bureaux de change ont été acculés à mettre la clé sous le paillasson, incapables en cela de soutenir cette concurrence déloyale ». Il faut donc parer au plus urgent et sauver ce qui peut l’être.

Nezha Mounir
Samedi 26 Octobre 2013

Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs