Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sit-in à Casablanca pour qu’un terme soit mis à la souffrance de Mustapha Salma

Organisé devant le consulat général d’Algérie




Sit-in à Casablanca pour qu’un terme soit mis à la souffrance de Mustapha Salma
Les participants à un sit-in, organisé jeudi devant le consulat général d’Algérie à Casablanca, ont appelé la communauté internationale à intervenir d’urgence pour mettre fin à la souffrance de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud et des séquestrés des camps de Tindouf (Sud-Ouest algérien).
 Les participants ont également fait appel au Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) qu’ils tiennent pour responsable de la sécurité physique et morale de Mustapha Salma, pour trouver une issue au drame de ce militant sahraoui d’autant plus que le HCR s’est engagé à régler cette question en permettant à Mustapha Salma de rencontrer ses enfants et les autres membres de sa famille.   Le silence des organisations internationales et régionales des droits de l’Homme a été également dénoncé notamment concernant les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf et la détérioration de l’état de santé de Mustapha Salma à cause de la grève de la faim qu’il continue d’observer depuis le 20 mai dernier à Nouakchott.  Le secrétaire général de l’Organisation marocaine de la citoyenneté et de la défense de l’intégrité territoriale, El Aidi Zerouali, a souligné, dans une déclaration à la MAP, que ce sit-in, organisé en collaboration notamment avec des associations représentant les Marocains du monde, a été également une occasion pour réclamer la protection de l’artiste Najem Allal Daf et sensibiliser la communauté internationale quant aux souffrances de Mustapha Salma et des séquestrés des camps de Tindouf.  Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a été enlevé le 21 septembre 2010 par les milices du polisario à son arrivée au point de passage frontalier conduisant aux camps de Tindouf, depuis le territoire mauritanien, alors qu’il comptait rejoindre sa famille. Il a été détenu dans un lieu secret pour avoir exprimé lors de sa visite au Maroc son opinion favorable à la proposition d’autonomie marocaine, en tant que solution crédible et sérieuse pour parvenir à un règlement définitif du conflit artificiel du Sahara.

MAP
Samedi 15 Juin 2013

Lu 1010 fois


1.Posté par bedji le 15/06/2013 21:39
c'est super que les marocains se bougent pour appuyer la demande du respect des droits de l'homme de Mustapha Salma ould sidi mouloud. Il ne faut pas le laisser seul, nous le considérons comme un sahraoui progressiste qui veut faire avancer positivement le sort des milliers de sahraouis retenus dans les camps de Tindouf.

En tout cas s'il devait lui arriver quelque chose l'ONU / HCR en porterait une longue responsabilité.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs