Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sissi n'exclut pas de se présenter à la présidentielle

Un étudiant tué dans des heurts avec la police au Caire




Sissi n'exclut pas de se présenter à la présidentielle
Le chef d'état-major de l'armée égyptienne, le général Abdel Fattah al Sissi, n'exclut pas de se présenter à l'élection présidentielle, qui devrait avoir lieu d'ici moins d'un an.
Dans une interview publiée hier par le journal koweitien Al Seyassah, le général, prié de dire s'il est candidat à la fonction suprême, botte en touche mais ne dit pas non: "Attendons de voir ce que l'avenir nous réserve".
Le général Sissi, qui a déposé le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, le 3 juillet dernier, jouit d'une certaine popularité en Egypte.
Mardi, dans les colonnes du même journal koweitien, le chef d'Etat de transition, Adli Mansour, excluait de se présenter à l'élection présidentielle, déclarant qu'il préférerait reprendre son travail à la Cour constitutionnelle, à la tête de laquelle l'avait nommé Mohamed Morsi.
Par ailleurs, un étudiant a été tué lors d'affrontements entre les forces de l'ordre égyptiennes et des partisans du président destitué Mohamed Morsi à l'Université Al Azhar au Caire, rapporte jeudi le quotidien public Al Ahram.
D'après l'agence officielle de presse Mena, les forces de sécurité ont fait irruption tard mercredi soir dans l'université, où des manifestants avaient mis le feu à des arbres à l'intérieur du campus. Un étudiant a perdu la vie après avoir reçu une décharge de chevrotines dans la tête lors des affrontements. Cinq autres étudiants ont été arrêtés, précise Al Ahram.
 L'Université d'Al Azhar est située dans le même quartier que la mosquée de Rabaa al Adaouia, où un sit-in des partisans de Morsi a été dispersé violemment par les forces de sécurité le 14 août dernier.
Issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi, premier président démocratiquement élu en Egypte, a été évincé par l'armée le 3 juillet dernier à la suite de vastes manifestations de rue contre son exercice du pouvoir.

Libé
Vendredi 22 Novembre 2013

Lu 400 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs