Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Simultanément avec une tournée au Maroc et en Europe : Jbara prépare son nouvel album “al farrane”




Simultanément avec une tournée au Maroc et en Europe : Jbara prépare son nouvel album “al farrane”
Jbara et sa bande de musiciens ne chôment pas. Ils sont  en tournée en ce moment. Ils se sont produits déjà le 19 mai à la Fondation Mallorca de Picasso en Espagne et le 29 du même mois à Lyon dans le cadre des Journées culturelles marocaines. Puis, le groupe rentre au Maroc pour participer au Festival des Musiques sacrées de Fès ce mois-ci. Et même si les concerts sont le terrain de prédilection du collectif métissé, ce dernier prépare déjà un nouvel  album, "Al Faran". Cet opus comprendra plus de 13 titres.  Issu du berceau de la World, "Al Faran" sera composé d'œuvres originales qui puisent son groove dans la fusion des rythmes traditionnels et de la musique de la diaspora africaine, tels que le jazz, le reggae, le funk, la soul et la salsa.  Avec un son un peu crado et des textes engagés, l’album abordera plusieurs sujets d’actualité.  De la liberté de la femme au Maroc qui bouge dans la bonne direction en passant par les fous militaristes du monde, et bien d’autres sujets politico-sociaux, l’album ne passera pas inaperçu. Il  témoigne de la volonté de Jbara et son équipe de faire passer son énergie directement auprès du public, en négligeant peut-être de laisser une trace enregistrée de cette production. Cette  mise en œuvre leur a surtout permis de se replonger dans les ambiances de la jeunesse des membres du groupe.  La sortie de cet album n'est en tous cas pour Jbara qu’un prétexte supplémentaire pour se retrouver sur scène. La troupe se produira au Timitar d’Agadir et au Festival national des arts populaires de Marrakech en juillet prochain. Et bien sûr, d'autres dates viendront s'ajouter à cette tournée.
Une bande de musiciens homogène
La force de ce groupe repose sur l'homogénéité de l'ensemble et des diversités vocales et instrumentales. Son leader, lui, n’est plus à présenter. Déjà dans le circuit depuis des années, Jbara s’est produit aux côtés plusieurs artistes nationaux et internationaux sur des albums et dans des concerts en Afrique et en Europe avant de se consacrer à sa propre musique et à sa carrière.  Zouheir à la basse, Hamza au piano, Alaâ au luth, Youssef à la guitare espagnole, Jamal à la guitare électrique, Achraf et Abdellatif à la batterie et Kamal à la percussion : une bande de jeunes instrumentistes aux mélodies envoûtantes et aux arrangements subtils, capables d’épauler le frénétique Jbara.  Ils ont appris et pratiqué ensemble de la musique depuis l'enfance. Des musiciens professionnels, qui décident de former un groupe de fusion de variétés africaines, européennes et américaines. Après suffisamment d'expérience dans d’autres genres musicaux, ils commencent à étendre leur répertoire en incluant de plus en plus de rythmes et d'harmonies traditionnels marocains.

Ayoub Akil
Vendredi 5 Juin 2009

Lu 667 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs