Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Silvio Berlusconi soupçonné de pressions sur l’audiovisuel




Le président du Conseil Silvio Berlusconi fait l’objet d’une enquête pour tentative présumée de pression sur le conseil italien de l’audiovisuel afin d’empêcher la télévision publique de diffuser des débats critiques envers son gouvernement, apprend-on de source proche de l’enquête.
Des médias italiens ont rapporté que des écoutes téléphoniques ordonnées par le parquet de Trani faisaient apparaître que Berlusconi s’était plaint de certains programmes de la RAI auprès d’un membre de l’Agcom, instance chargée de vérifier le pluralisme à la télévision, et qu’il avait demandé leur suppression.
Une source proche de l’enquête a déclaré à Reuters que Berlusconi faisait l’objet d’une enquête pour abus de pouvoir présumé.
Selon une source proche du secrétariat de Berlusconi, il n’a pas été informé de ce qu’il faisait l’objet d’une enquête. En Italie, faire l’objet d’une enquête ne signifie pas que l’on soit coupable ni que l’enquête débouche sur une inculpation.
Un avocat de Berlusconi, Filiberto Palumbo, a déclaré à Reuters que le parquet de Trani n’avait pas dit si Berlusconi, mobilisé par des élections régionales qui se tiendront les 28 et 29 mars, faisait l’objet d’une enquête.
Après plusieurs journées de spéculations des médias, les avocats du président du Conseil ont demandé lundi au parquet de Trani de leur dire officiellement si Berlusconi faisait l’objet d’une enquête.
Berlusconi s’est déclaré “choqué”, lundi, d’entendre dire qu’il aurait fait l’objet d’écoutes téléphoniques. Il a accusé le parquet de Trani de “violations flagrantes de la loi” et il a assuré n’avoir rien à se reprocher.
“C’est une initiative grotesque. Je ne suis absolument pas inquiet concernant le contenu (des écoutes) parce que le président du Conseil a le droit de parler à n’importe qui au téléphone sans que la conversation soit interceptée”, a-t-il dit à la radio publique. Il a rappelé qu’il avait depuis longtemps fait part de ses préoccupations “à droite, à gauche et au centre” concernant des programmes de télévision qui “mettent les gens en jugement (...) sans leur donner la possibilité de se défendre”. Le parquet de Trani n’a pu être contacté dans l’immédiat. Le principal avocat de Berlusconi, Niccolo Ghedini, a déclaré que si les accusations à l’encontre de son client étaient confirmées, elles seraient “dénuées de tout fondement et contraires au bon sens”. Le ministère de la Justice a envoyé des inspecteurs à Trani après la publication, vendredi, par un journal de gauche, “Il Fatto Quotidiano”, d’un article affirmant que Berlusconi faisait l’objet d’une enquête pour avoir tenté de censurer des programmes de la télévision publique.
Le ministre de la Justice, Angelino Alfano, proche allié de Berlusconi, a déclaré que les inspecteurs enquêteraient sur l’utilisation des écoutes téléphoniques par les procureurs et les fuites sur l’enquête dans les médias et qu’ils verraient si le parquet de Trani avait le droit d’ouvrir une enquête.
Dans les extraits de conversations téléphoniques qui lui sont attribuées, Berlusconi se plaint de certains débats politiques diffusés par la RAI auprès d’un membre d’Agcom, Giancarlo Innocenzi, et du directeur des informations de la Rai Uno.
Selon des médias italiens, les conversations téléphoniques ont été enregistrées dans le cadre d’une autre enquête, sans lien avec Berlusconi, ouverte par le parquet de Trani.
Berlusconi contrôle l’empire Mediaset >MS.MI>, principal concurrent de la RAI.

Reuters
Mercredi 17 Mars 2010

Lu 393 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs