Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signes d’amélioration de l’état de santé de Fabrice Muamba




Signes d’amélioration de l’état de santé de Fabrice Muamba
Le milieu de terrain Fabrice Muamba, qui s'était effondré sur le terrain en Coupe d'Angleterre samedi avec Bolton, victime d'un arrêt cardiaque, respirait "sans assistance" lundi soir tout en restant aux soins intensifs, a annoncé le London Chest Hospital.
"Fabrice Muamba demeure en soins intensifs au London Chest Hospital. Il peut désormais respirer sans assistance respiratoire. Il a aussi été capable de reconnaître les membres de sa famille et de répondre correctement à des questions", a précisé l'établissement dans un communiqué publié en début de soirée.
Dans l'après-midi, l'hôpital avait indiqué que Muamba "a montré aujourd'hui (lundi) des petits signes d'amélioration". "Son coeur bat maintenant sans assistance médicale et il peut également bouger les bras et les jambes", a détaillé le communiqué, indiquant que le pronostic vital du joueur demeurait "réservé pour encore quelque temps".
"Il est toujours dans un état critique et continuera à faire l'objet d'une surveillance dans l'unité de soins intensifs du London Chest Hospital", poursuit le communiqué.
Le jeune Anglais d'origine congolaise de 23 ans s'était soudainement effondré samedi sur la pelouse de White Hart Lane, peu avant la mi-temps du quart de finale de la "Cup", alors qu'aucun autre joueur n'était à proximité immédiate de lui.
Les secouristes, accourus immédiatement, ont pratiqué une longue séance de réanimation sur la pelouse, puis lors du trajet vers l'hôpital.
Son coeur avait recommencé à battre de façon autonome à l'arrivée à l'hôpital.
Dans la matinée de lundi, l'hôpital avait publié un premier communiqué dans lequel il précisait que l'état de santé du joueur était "stable mais critique".
Selon le texte également publié au nom du club de Bolton, il était indiqué que "la famille est reconnaissante aux medias de continuer à respecter son intimité".
Malgré ce drame, qui a bouleversé les joueurs et les dirigeants des deux équipes, mais aussi d'autres formations britanniques et européennes, le club de Tottenham a confirmé lundi que son match contre Stoke City, mercredi en Championnat d'Angleterre, aurait lieu comme prévu.
Les dirigeants d'Aston Villa ont accepté, eux, de reporter la rencontre de Premier League qui devait les opposer à Bolton mardi à Villa Park.
L'entraîneur Owen Coyle a adressé des remerciements "au nom de la famille de Fabrice".
Il a accompagné Muamba dans l'ambulance qui le menait à l'hôpital, affirmant: "Tout le monde prie pour lui. C'est bien d'être talentueux en football mais c'est bien plus important d'être un homme authentiquement bien et c'est le cas de Fabrice".
La fiancée de Muamba, Shauna Muamba, mère de leur petit garçon de trois ans, a remercié sur Twitter les supporteurs du club et du joueur pour leur soutien.
Sanjay Sharma, professeur de cardiologie à l'hôpital St-Georges de Londres, a affirmé au Times que les joueurs subissaient un contrôle de leur coeur à l'âge de 16 ans mais que les clubs ne faisaient pas tous ensuite un suivi régulier.
Né à Kinshasa, Fabrice Muamba est arrivé en Angleterre à l'âge de 11 ans avec son père pour fuir la guerre en République démocratique du Congo (RDC).
Formé à Arsenal, ce milieu de terrain a porté le maillot de Birmingham avant de rejoindre le club de Bolton en 2008, avec lequel il a disputé près de 150 matches. Il a aussi été sélectionné dans l'équipe d'Angleterre Espoirs.

AFP
Mercredi 21 Mars 2012

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs