Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature de nouveaux accords maroco-européens




Signature de nouveaux accords maroco-européens
Le Maroc, seul pays à disposer d'un statut avancé avec l'Union européenne, a signé, en fin de semaine à Rabat, de nouveaux accords bilatéraux pour un montant total de 155,90 millions d'euros (environ 1,72 milliard de dirhams), dans les secteurs de l'éducation, des énergies renouvelables et de la réforme des administrations.
Ces accords ont été paraphés par le ministre de l'Economie, Mohamed Boussaid, et le Commissaire européen en charge de la politique de voisinage et de l'élargissement, Johannes Hahn, qui effectuait son premier déplacement sur la rive Sud de la Méditerranée depuis sa prise de fonctions en novembre.
Ils concernent notamment un don de l'UE de près de 100 millions d'euros, sur la période 2014-2018, en faveur des programmes éducatifs, dans le but de favoriser la scolarisation des enfants en milieu rural mais aussi en situation de handicap, selon un communiqué.
Deux autres accords se rapportent au secteur des énergies renouvelables: après un premier engagement de 30 millions d'euros, l'UE soutiendra ainsi la deuxième phase du projet de parc solaire à Ouarzazate, via "une enveloppe d'environ 40 millions" d'euros.
Dans l'éolien, un engagement financier européen de 15 millions d'euros contribuera à la construction de "trois parcs".
Dépourvu d'importantes réserves en hydrocarbures et plus gros importateur d'énergie de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena), le Maroc s'est donné pour ambitieux objectif de couvrir 42% de ses besoins via les énergies renouvelables à l'horizon 2020.
Enfin, une dernière convention, d'un montant d'environ 9 millions d'euros, doit permettre de renforcer l'appui européen à "la réforme de l'administration publique" (programme Hakama), afin de promouvoir les "principes de transparence, de performance et de redevabilité".
Pour rappel, Rabat dispose depuis 2008 d'un statut avancé auprès de l'UE, de loin son premier partenaire économique (70% des investissements étrangers sont européens). Un accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) est en négociation.
En outre, sur les cinq millions de membres que compte la diaspora marocaine, quatre millions vivent en Europe. 

Mardi 16 Décembre 2014

Lu 851 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs