Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature de 14 conventions maroco-ivoiriennes de partenariat




S.M le Roi et le Président Ouattara président la cérémonie de présentation des travaux du Groupe bilatéral d'impulsion économique

S.M le Roi Mohammed VI et le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, lundi au Palais présidentiel d’Abidjan, la cérémonie de présentation des travaux du Groupe d'impulsion économique (GIE) Côte d’Ivoire - Maroc.
Au début de cette cérémonie, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, a prononcé, en sa qualité de co-présidente du GIE Côte d’Ivoire – Maroc, une allocution dans laquelle elle a souligné que le GIE a pu, depuis son lancement en juin 2015, renforcer la coopération entre les secteurs privés marocain et ivoirien, en leur permettant d’identifier leurs points de complémentarité et de synergie.
«La Côte d’Ivoire est devenue, au cours de cette même période, la première destination des investissements extérieurs du Maroc, et les échanges commerciaux entre nos deux pays ont triplé», a ajouté Bensalah Cheqroun, faisant observer que ces investissements ont une portée structurante, induisant une création de valeur ajoutée et d’emplois locaux dans des secteurs divers, tels que le BTP, l’industrie manufacturière, chimique et agroalimentaire, la formation, le logement et les infrastructures économiques et sociales.
La présidente de la CGEM a réaffirmé l’engagement des opérateurs privés des deux pays de passer «à un nouveau palier du co-développement» à travers notamment, une approche plus inclusive permettant aux entrepreneurs femmes et jeunes de prendre le train de notre dynamique, un climat des affaires propice à l’investissement, consacrant une place de choix à la PME, et une réciprocité réelle des flux d’investissements.
Elle a saisi, cette occasion, pour présenter les recommandations qu’a formulées le Groupe d’impulsion économique Côte d’Ivoire-Maroc à l’issue de sa dernière réunion tenue le 24 février. 
Parmi ces recommandations, elle a fait état de la nécessité de réduire les freins à la compétitivité et à l’investissement industriel en Côte d’Ivoire, et d’améliorer le cadre des affaires entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, à travers l’ouverture de bureaux de liaison communs à la CGECI et à la CGEM, et la ratification de la convention de non double imposition.
Le GIE Côte d’Ivoire – Maroc recommande également d’adresser les leviers permettant d’améliorer la réciprocité des flux d’investissements entre les deux pays, de baisser le coût de refinancement des banques auprès de la BCEAO, d’optimiser le cadre fiscal pour le développement du financement des PME-PMI, de mettre en place des mécanismes de garantie spécifiques permettant un meilleur accès de la PME aux financements et d’introduire l’assurance agricole.
Il s’agit aussi d’une harmonisation des normes sanitaires, de la levée des obstacles techniques au commerce, d’une accréditation réciproque des laboratoires, le renforcement de la coopération en matière d’économie numérique et le développement de projets communs.
Pour réussir la mise en œuvre de ces recommandations, le GIE appelle à la création de groupes mixtes business to governement (B to G) qui travailleront de manière étroite pour lever les obstacles à l’investissement et au commerce, a indiqué Bensalah Chaqroun. Et d’ajouter que la Côte d’Ivoire et le Maroc, acteurs majeurs en Afrique et hubs économiques régionaux sont des locomotives du développement de la région, notant que «la demande d’adhésion déposée par le Maroc à la CEDEAO va renforcer la communauté de destin entre nos deux pays».
Pour sa part, le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, a tenu à exprimer au nom des chefs d’entreprises du GIE Côte d’Ivoire-Maroc leur gratitude à S.M le Roi et au Président Ouattara pour avoir mis à leur disposition ce puissant outil de coopération.
Depuis la mise en place du GIE, a-t-il rappelé, plusieurs accords de coopération bilatérale ont été signés et le groupe d’impulsion est devenu aujourd’hui «un modèle de coopération permettant aux acteurs des deux pays de mieux se connaître et de saisir les énormes opportunités de partenariat offertes par les deux pays».  Et le président du CGECI de souligner l’apport considérable de cette structure au renforcement et à la consolidation de la coopération gagnant-gagnant entre les deux pays, qui se matérialisera, a-t-il noté, par l’émergence de co-entreprises maroco-ivoiriennes.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, ont présidé, par la suite, la cérémonie de signature de 14 conventions de partenariat économique, public-privé et privé-privé.

Une contribution impressionnante

La contribution du Maroc à l'essor économique de la Côte d'Ivoire est impressionnante, a souligné lundi le Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara.
«La coopération ivoiro-marocaine s’approfondit davantage et elle touche désormais de multiples secteurs», a déclaré à la presse le Président Ouattara, notant que la preuve en est les conventions public-privé et privé-privé signées.
«Nous avons eu à signer aujourd’hui quatorze conventions, mais ce qui m’a le plus impressionné c’est qu’elles ont été conclues entre, soit les secteurs public et privé, soit les secteurs privés des deux pays», a-t-il dit. 
Rappelant l’excellence des relations entre Abidjan et Rabat, il a fait observer qu’«à chaque fois que le Souverain vient en Côte d’Ivoire, S.M le Roi vient chez lui».

Libé
Mercredi 1 Mars 2017

Lu 759 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs