Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sidi Moumen secoué par une série de viols de mineurs


Une simple arrestation pour abus sexuel conduit la police vers 40 victimes



Sidi Moumen secoué par une série de viols de mineurs
Ce qui pouvait être un simple fait divers serait en passe de prendre l’air d’une affaire sordide. En effet, personne n’a imaginé que l’arrestation d’un jeune Casablancais pour pédophilie et abus sexuel sur des mineurs va lever le voile sur un réseau organisé qui a fait plus de 40 victimes.  Les faits remontent au 11 janvier courant lorsque la police a procédé à l’arrestation d’un jeune mineur de 16 ans  à Hay Attacharouk à Sidi Moumen (Casablanca) pour avoir abusé de plusieurs mineurs.  Selon certains témoignages,  l’adolescent  aurait abusé sexuellement d’enfants âgés de 6 et 13 ans.
Au premier abord, l’affaire n’a rien de spécial. Elle ressemble à des milliers de faits divers  qui se passent dans notre pays. Sauf qu’ici, l’enquête policière et le passage de l’adolescent aux aveux vont révéler un  scandale ineffable. 
Il a avoué ne pas être à son premier méfait et qu’il a même des  complices, un homme de 45 ans qui a été arrêté et deux autres qui sont en fuite. Pire, il a affirmé que les scènes d’abus sexuel ont été filmées. 
Concernant les victimes, l’accusé a indiqué qu’il s’agit d’enfants en âge de scolarisation et dont le point commun reste qu’ils sont tous résidents de la Maison de bienfaisance «Oum Kaltoum» à Hay Attacharouk.  «Il s’agit d’une institution de bienfaisance où l’on accueille des enfants en situation difficile. Donc, Ies personnes victimes de ces abus sont des enfants fragiles», nous a précisé Abdelghani Marhani, président de l’Association El Haram.
Selon lui, cette affaire dévoile l’existence d’un réseau organisé qui a longtemps abusé de ces enfants sans être inquiété. «Les abus sexuels et les viols sont monnaie courante dans ce quartier de 100.000 habitants mais ils sont irréguliers dans le temps et dans l’espace. Ici, on a affaire à un abus organisé», nous a-t-il confié.
L’acteur associatif ne mâche pas ses mots. Il estime même que cette affaire témoigne de la propagation de ce phénomène. « Les dossiers relatifs à ce genre de crimes sont en hausse  et c’est pourquoi on a pensé avec d’autres membres d’associations à créer un observatoire pour la protection de l’enfance à Hay Attacharouk».
Que risquent les personnes inculpées ? Pas grand-chose malheureusement. En effet, les acteurs d’abus sexuels contre les enfants sont souvent condamnés à des peines dérisoires par rapport à leur crime, à moins qu’ils ne soient tout simplement acquittés. Ce qui risque de raviver le débat sur la réforme des articles du Code pénal afférents à ce genre de crimes. 

Hassan Bentaleb
Samedi 19 Janvier 2013

Lu 1524 fois


1.Posté par elmecherfi le 19/01/2013 12:49
c'est inadmisible de laisser des violeurs d'enfants libre ,ils mériteraient la mort ( pauvre MAROC ! ) et pauvre gouvernement ,ou va t'on ?

2.Posté par abderrahmane le 19/01/2013 17:26
Aucune loi humaine ou animale, ni aucune religion ne peuvent tolérer ces exactions. Une peur s'instaure à jamais chez ces enfants. Une peur de tout ce qui les entoure.Une peur de l'autre .Une peur d'avancer sans craindre d'etre violé.Une peur éternelle d'un avenir plein de mystères. Une peur qui arrete toute activité scolaire ou sociale. Ce sont ces enfants qui vont avoir la responsabilité d'etre des hommes . Comment peuvent-ils un jour oublier leur haine pour leurs violeurs? Comment vont-ils exprimer leur vengeance? L'état est obligé de protéger ses enfants, ou plutot comment va-t-il faire une fin à ces crimes ignobles?

3.Posté par elazz le 20/01/2013 10:25
Trop! c'est trop! aucune tolérance pour ces démons , qui , abusent sexuellement d'enfants innocents . A ces criminels il faudrait, appliquer la peine capitale . Le gouvernement doit protéger ces enfants . C'est honteux pour un pays musulman!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs