Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sidi Mokhtar organise le second Festival de chasses traditionnelles

Sloughis, faucons et arc pour une pratique à vue et sans fusil à Chichaoua




Sidi Mokhtar organise le second Festival de chasses traditionnelles
La 2ème édition du Festival international des chasses traditionnelles, dont la chasse avec le sloughi, la chasse à l'arc et la fauconnerie, aura lieu à la commune rurale Sidi Mokhtar (province de Chichaoua) du 5 au 8 septembre avec la participation d'associations venant de différentes régions du Maroc et de plusieurs pays étrangers.
Initié par la Fédération Royale marocaine des chasses traditionnelles et le Centre national de la sauvegarde et de la protection du sloughi, en coordination avec le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime et le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, cet événement d'envergure internationale connaîtra la participation de pays pionniers dans les chasses traditionnelles dont l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Portugal, la Tunisie, l'Algérie, la France et l'Espagne.
Cette manifestation initiée en partenariat avec l'Association Taghrist de la chasse par le sloughi, est la deuxième du genre organisée au Maroc après celle de Meknès (2010) qui a connu un succès "éclatant" selon le président de la Fédération Royale marocaine des chasses traditionnelles, Mohammed Soujaâ.
Ce dernier, qui est également président du Centre national de la sauvegarde et de la protection du sloughi, a indiqué que le festival vise la sauvegarde de ce patrimoine traditionnel ancestral et la promotion du tourisme rural. Le choix de Chichaoua s'explique par le fait que cette province constitue le berceau de la chasse par le sloughi, considéré parmi les races canines "nobles" dont le Maroc détient le standard, a-t-il déclaré à la MAP. La sauvegarde de cet animal menacé d'extinction requiert des mesures concrètes de valorisation et de régénération, a-t-il ajouté.
La chasse traditionnelle est pratiquée à vue, sans fusil, avec comme seul instrument de chasse les lévriers dont le sloughi, le faucon ou l'arc.

Libé
Vendredi 30 Août 2013

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs