Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Session du Conseil de la région de Guelmim-Smara : Des motions adressées à cinq départements ministériels




La fin du mois de janvier s'est caractérisée par la tenue de la première session des différents conseils élus comptant pour l'année en cours des différentes régions et provinces du Sud.
Ainsi après Aousred, Dakhla, Boujdour, Laâyoune, Smara, Tarfaya et Tan Tan, c'est au tour du Conseil de la région de Guelmim de tenir sa session.
La région Guelmim-Smara est la plus grande des régions sahariennes vu le nombre de provinces (cinq) qui en relèvent, mais aussi par sa superficie.
Ainsi, les gouverneurs de ces provinces  avec à leur tête le  wali de la région qui est également gouverneur de la province de Guelmim, ont-il assisté à la session du Conseil régional.
Plusieurs points figuraient à l'ordre du jour de cette session notamment celui relatif à l'étude et l'adoption du budget de l'année écoulée.
La santé a  également retenu l'attention des membres du conseil. Car, aux dires des conseillers, ce point constitue l’un des problèmes incontournables dans la région.
Après avoir écouté le rapport du président de la commission chargée de ce secteur, les conseillers ont dénoncé ce qu'ils ont considéré comme l'entrave essentielle au développement de la région. Ils ont aussi dénoncé les différentes promesses faites par la ministre et qui n’ont jamais été tenues.
Qu'il s'agisse du personnel dont la région est largement déficitaire, des centres de santé inoccupés, au point de devenir des refuges pour chiens et chats errants.
Les conseillers ont exprimé leur regret de constater que les praticiens ne restent jamais dans les centres de la région, au-delà d'un mois. Ils ont estimé que, pour remédier à cette situation, il est indispensable de motiver ces médecins et autres membres soignants en leur offrant un logement qui réponde à leurs exigences et une prime d'éloignement afin d'encourager leur sédentarisation.
Le wali leur a expliqué que les délégués du ministère de la Santé sont à Rabat pour consultation. De ce fait, il est impératif de tenir une séance de travail avec eux pour sérier les problèmes dès leur retour. 
Auparavant, lors du conseil provincial, le conseiller et parlementaire USFP, Abdelwahab Belfkih a soulevé les problèmes de l'équipement au point de demander au wali de constituer une commission d'enquête pour mettre à jour les défaillances qui caractérisent ce secteur vital.
A la clôture de la session du Conseil régional, plusieurs motions ont été adressées aux départements de la santé, pour parer aux défaillances et déficits et mettre fin à l’anarchie dans les services, de l'Education nationale pour la création de nouveaux établissements scolaires, de l'Agriculture pour l’approvisionnement des éleveurs en fourrage, de la Communication pour l'extension de la couverture de la région par les chaînes de télévision nationale et de l'Equipement pour l'amélioration de l’infrastructure routière.
Le wali a informé le Conseil de sa disponibilité à apporter son soutien à toutes les doléances susceptibles d'améliorer la situation et le niveau de vie des populations.


Ahmadou El-Katab
Samedi 5 Février 2011

Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs