Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Session de formation à Bettana :L'environnement se met à la page à Salé




Session de formation à Bettana  :L'environnement se met à la page à Salé
Dans le cadre de son projet « Ambassadeurs et ambassadrices verts » initié en partenariat avec le programme Sanad et le conseil de l'arrondissement Bettana à Salé, l'Association Femme, eau et environnement a organisé une session de formation portant sur les « Fondements et principes de l'éducation relative à l'environnement (ErE)  les 5 et 6 février 2011 au siège de la Maison des jeunes de Hay Salam de Bettana.
Une trentaine de jeunes des différentes associations de Salé ont bénéficié de cette formation dont notamment ceux de l'arrondissement Bettana Tabriquet et Hssaine ainsi que des jeunes des quartiers. Dans son allocution d'ouverture, Hasnaa Chehabi, présidente de l'Association Femme, eau et environnement, a tenu à signaler que « l'objectif de cette formation est l'enracinement de la culture environnementale chez les jeunes participants en vue de faire d’eux des éco-acteurs et éco-citoyens et concrétiser les valeurs vertes et généraliser le geste vert dans tous les secteurs, socioéconomiques culturels politiques.
Pour Mme Chehabi, « le défi c'est de créer des ambassadrices et des ambassadeurs verts actrices et acteurs au service de notre environnement ; ainsi notre mission est de renforcer les capacités des jeunes et inciter leur créativité environnementale à être au diapason des enjeux  et des défis». Entre autres, ceux induits par les catastrophes naturelles qui menacent la planète, le problème de la désertification et l'effet de serre. Et d’ajouter : « Notre objectif consiste également à doter les jeunes de tous les outils pour défendre et plaider en faveur de l’environnement, être de bons connaisseurs de toutes les dimensions naturelles écologiques et encadrer des actions de  sensibilisation environnementale et de généralisation de la culture à l’environnement ».
Au programme de cette formation, les organisateurs ont fait des communications pour présenter le concept avec les principes et les objectifs de l'éducation relative à l'environnement , la pédagogie et la méthodologie de l'ErE, le développement durable, la méthodologie de préparation des programmes de l'ErE et enfin, la présentation du plan d'action du programme des ambassadeurs et ambassadrices verts. Les faits ont montré en effet que les valeurs et principes de citoyenneté ne sont pas suffisants pour que les gens respectent la nature et ses ressources. Par contre un « ambassadeur vert » peut le faire du fait qu’il a une mission claire et des objectifs mesurables et réalistes d’une manière progressive dans le temps. 

MOHAMMED DRIHEM
Vendredi 11 Février 2011

Lu 714 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs