Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ses revendications satisfaites, le personnel médical surseoit à la grève : La santé publique reprend des couleurs




Ses revendications satisfaites, le personnel médical surseoit à la grève  : La santé publique reprend des couleurs
Il ne s’agit pas d’un cautère sur jambe de bois. Mais  d’une véritable ébauche de solution à la crise qui a secoué dernièrement le landerneau médical national. Après le bras de fer, voici donc venu le temps de l’entente.
Suite à de nombreuses grèves et sit-in de protestation et à une menace de démission collective de 4 mille médecins internes et résidents, la ministre de la Santé, Yassmina Baddou, a appelé d’urgence vendredi dernier les représentants des 5 syndicats les plus représentatifs  du secteur à reprendre langue avec, en présence notamment d’un haut responsable du ministère des Finances. 
Au cours de l’audience,  la ministre a informé les syndicalistes présents de l’offre gouvernementale. Celle-ci  porte, entre autres, sur la révision des statuts des médecins et des infirmiers, des indemnités pour risques professionnels, l’astreinte, la permanence, la productivité, le travail dans des zones et régions éloignées, etc.
Une offre que la FDT, la CDT, l’UNTM, l’UGTM et l’UMT ont acceptée. Les centrales ont, dans ce sens, décidé de surseoir à la grève qu’elles comptent organiser les 25 et 26 mai. Ce qui n’a pas été le cas de l’UMT, centrale dont la représentativité est assez faible au sein du secteur. Est-ce pour cela qu’au sortir de l’audience du vendredi dernier,  il a décidé de maintenir le mot d’ordre de la grève ?
 Quoi qu’il en soit, l’heure est aux congratulations, souligne le communiqué  commun  n°10 de  la FDT, la CDT, l’UNTM et l’UGTM. Tout en évoquant l’importance de ces acquis au profit des professionnels de la Santé, toutes catégories confondues, les 4 syndicats les plus représentatifs expriment leur fierté  concernant leur action unitaire qui  a été pour beaucoup dans les résultats obtenus. Ceci dit, ils décident d’annuler les débrayages prévus pour cette semaine et tiennent à féliciter le personnel de la Santé pour tout ce qui a été réalisé grâce à son adhésion à l’action militante.
Tel est également le sentiment du secrétaire général du Syndicat national de la santé publique, affilié à la FDT, Mohamed Dahmani qui a qualifié l’offre  gouvernementale de satisfaisante au vu de la conjoncture actuelle, et de  concrète en ces temps où de très fortes tensions menacent de déséquilibrer gravement les finances publiques.

LARBI BOUHAMIDA
Lundi 23 Mai 2011

Lu 757 fois


1.Posté par Ichrak le 23/05/2011 23:26 (depuis mobile)
Désolé, on est toujours en grève revendications non satisfaites celles des infirmiers oui ils ont maintenant leur doctorat après cinq ans d'études nous après huit ans d' études notre doctorat ne vaut rien

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs