Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sérieux test ukrainien pour l'Irlande du Nord




Sérieux test ukrainien pour l'Irlande du Nord
Muscler son jeu: l'Irlande du Nord doit abandonner sa frilosité initiale afin d'arracher une victoire indispensable pour garder un espoir de qualification ce jeudi à Lyon (18H00, 16H00 GMT) contre l'Ukraine, elle aussi dos au mur dans le groupe C.
Les Nord-Irlandais, défaits en ouverture par la Pologne (1-0), boucleront ensuite la première phase contre les champions du monde allemands, vainqueurs dimanche de l'Ukraine (2-0). "L'objectif est maintenant de gagner jeudi", déclare le défenseur Gareth Mc Auley.
"Nous avons besoin d'un résultat mais une victoire nous donnerait une grande confiance pour le dernier match", renchérit l'arrière central Jonny Evans décrivant la rencontre "comme une finale de coupe".
"Nous avons identifié ce qui n'allait pas contre la Pologne mais nous ne sommes pas découragés", assure-t-il estimant que l'équipe doit "être plus agressive et s'affirmer".
"Il faut être plus menaçants en attaque mais il faut aussi peut-être changer notre stratégie", a reconnu de son côté le sélectionneur Michael O'Neill après la défaite face aux Polonais.
Du coup, il pourrait aligner un deuxième attaquant au côté de Kyle Lafferty, auteur de sept buts lors des qualifications, à choisir entre Conor Washington ou Jamie Ward.
Contre la Pologne, "Kyle était isolé devant comme lors des matches de qualification et nous avions réussi à gagner ainsi", a toutefois tempéré O'Neill.
"Il faut réfléchir comment reproduire ce que nous avons fait durant les qualifications pour les deux dernières rencontres", a-t-il ajouté.
Contre la Pologne, l'Irlande du Nord a surtout manqué du "fighting spirit" qui lui permet de compenser ses lacunes techniques, notamment sur coups de pieds arrêtés.
"Nous sommes déçus. Durant les qualifications nous avions trouvé les moyens de marquer sur coups francs ou corners mais nous n'avons pas su jouer de bons ballons sur ces phases de jeu", a souligné O'Neill.
Le sélectionneur évoque "un grand défi" pour décrire cette confrontation face à l'Ukraine, qui n'a pas démérité contre l'Allemagne, se procurant plusieurs occasions grâce à un gros pressing et des contres rapides.
Un défi d'autant plus grand que la plupart des sélectionnés nord-irlandais manquent d'expérience au plus haut niveau. Certains jouent seulement en League One (3e div. anglaise) et l'équipe nationale n'a plus joué de grand tournoi international depuis 30 ans.
Par ailleurs, les joueurs ont été très émus par le décès a priori accidentel d'un jeune (24 ans) supporter, Darren Rodgers, dimanche à Nice.
La fédération nord-irlandaise a demandé à l'UEFA de jouer avec un brassard noir et que soit respectée une minute de silence. Les fans ont, eux, déjà décidé une minute d'applaudissements à la 24e minute de la rencontre face à l'Ukraine.

Programme
d’aujourd’hui


Groupe B
13h00 : Angleterre - Galles
Groupe C
16h00 : Ukraine - Irlande du Nord
Groupe C
19h00 : Allemagne - Pologne

Jeudi 16 Juin 2016

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs