Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Serena Williams reine incontestée de Flushing Meadows

La cadette des sœurs Williams ajoute un 18ème joyau à sa couronne




Serena Williams reine incontestée de Flushing Meadows
La N.1 mondiale Serena Williams a ajouté un 18e titre du Grand Chelem à son palmarès déjà royal avec sa victoire en finale de l'US Open dimanche.  Williams a dominé la Danoise Caroline Wozniacki en deux manches (6-3, 6-3) en 1 h 15 minutes.  Il ne lui a fallu qu'une balle de match, un revers trop long de son adversaire, pour mettre un terme à cette finale à sens unique et entrer un peu plus dans l'histoire du tennis féminin.  Avec ce 18e sacre en Grand Chelem, Williams égale en effet ses compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova, présentes pour lui remettre un bracelet de 18 carats en plus du trophée qu'elle avait déjà soulevé en 2012 et 2013. Serena a reçu une prime record de quatre millions de dollars pour l’évènement. Seule, depuis le début de l'ère Open en 1968, l'Allemande Steffi Graf a un palmarès mieux garni avec 22 titres. 
La cadette des sœurs Serena Williams, avant l'US Open, n'avait pas dépassé le stade des 8e de finale lors des trois premiers tournois du Grand Chelem en 2014.  Elle avait même quitté Wimbledon en larmes, contrainte à l'abandon en double avec son aînée Venus après seulement trois jeux cauchemardesques. Depuis, elle a retrouvé son meilleur tennis et sa confiance avec ses titres à Stanford et Cincinnati, sans oublier une demi-finale perdue à Montréal contre sa soeur, sa seule défaite depuis deux mois.  
A Flushing Meadows, Williams, entraînée par le Français Patrick Mouratoglou, n'a pas concédé le moindre set en sept matches et a laissé seulement 32 jeux à ses adversaires.  Les deux joueuses, amies dans la vie, ont montré de grands signes de nervosité en début de rencontre. Elles ont perdu au total leur service à cinq reprises dans la première manche bouclée en 40 minutes par Williams, moins fébrile que Wozniacki. 
La Danoise de 24 ans qui disputait sa deuxième finale d'un Grand Chelem, n'a marqué qu'un seul point gagnant, contre 15 à son adversaire. Dans le 2e set, Williams qui disputait sa 22e finale à ce niveau, a pris d'emblée le service de son adversaire.  Elle a accru son avance en prenant une seconde fois dans ce set le service de Wozniacki avant une 15e et dernière faute directe de son adversaire. Williams s'est d'abord laissée tombée par terre, incrédule, avant de rejoindre Wozniacki au filet pour étreindre longuement son amie.  Pour la deuxième fois de sa carrière, cinq ans après une première tentative déjà à Flushing Meadows, la Danoise, N.1 mondiale entre 2010 et 2011, s'est inclinée en finale d'un tournoi majeur.
"Quand elle joue comme cela, il n'y a pas grand-chose à faire", a reconnu Wozniacki, dont la rupture avec le golfeur Rory McIlroy avait fait au printemps les délices de la presse people.  

AFP
Mardi 9 Septembre 2014

Lu 330 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs