Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Serbie-République Tchèque en finale de la Coupe Davis




Serbie-République Tchèque en finale de la Coupe Davis
Janko Tipsarevic a permis dimanche à la Serbie de se qualifier pour la finale de la Coupe Davis, où Novak Djokovic et ses coéquipiers recevront fin novembre la République Tchèque, tenante du titre.
Battu en cinq sets lors de la première journée par le numéro un canadien Milos Raonic, Tipsarevic n’a cette fois eu besoin que de trois manches mais deux tie-break pour se défaire de Vasek Pospisil (7-6 6-2 7-6).
Auparavant, Novak Djokovic avait ramené Serbie et Canada à égalité. Le numéro un mondial, à peine rentré de l’US Open où il s’est incliné en finale face à l’Espagnol Rafael Nadal, a remporté son simple en donnant une leçon de tennis sur terre battue au numéro un canadien, Milos Raonic, défait en trois manches 7-6 (1) 6-2 6-2. A Belgrade, le Canada avait pris l’avantage grâce à la victoire en double samedi de Daniel Nestor et Pospisil.
Lors de la première journée, vendredi, Djokovic avait offert le premier point aux Serbes en disposant de Pospisil 6-2 6-0 6-4 avant que Raonic, 11e à l’ATP, ne remette les deux équipes à égalité en battant Tipsarevic 10-8 au cinquième set.
La Serbie affrontera en finale la République Tchèque qui à assuré sa qualification dès le double samedi, Tomas Berdych et Radek Stepanek ayant pris le dessus sur la paire argentine Carlos Berlocq/Horacio Zeballos après avoir déjà remporté leurs simples vendredi.
La finale de la Coupe Davis sera disputée du 15 au 17 novembre, date à laquelle les autres nations seront au repos avec pour quelques-unes d’entre elles, le sentiment du devoir accompli. Ce sera le cas de l’Espagne et de la Suisse, qui se maintiennent dans le groupe mondial, et de la Grande-Bretagne, qui y fera son retour en 2014 après quatre ans d’absence.
Rafael Nadal a, comme promis, tenu son rang de numéro un espagnol. Malgré sa victoire lundi dernier à l’US Open, il était sur le court dès vendredi à Madrid pour offrir le premier point à son équipe, puis le point de la victoire contre l’Ukraine, samedi, associé en double à Marc Lopez. Idem pour Stanislas Wawrinka qui a pallié l’absence de Roger Federer pour permettre à la Suisse de demeurer dans l’élite après une victoire sur l’Equateur.
Une élite que les Britanniques retrouveront grâce notamment à Andy Murray, champion olympique et vainqueur du dernier Wimbledon, qui n’a pas ménagé ses efforts en battant le Croate Ivan Dodig.

Libé
Mardi 17 Septembre 2013

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs