Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Septième édition de Studio 2M : Samira Said, invitée d’honneur du premier prime




Septième édition de Studio 2M : Samira Said, invitée d’honneur du premier prime
Tant attendue, la 7ème édition de Studio 2M est lancée. C’est ce samedi  que les téléspectateurs auront rendez-vous avec le premier prime où l’invitée d’honneur est Samira Said qui va interpréter ses nouvelles chansons dont une avec  Fnaire.
Un hommage très appuyé sera également rendu à celui qui a été derrière le lancement de la carrière artistique de plusieurs chanteurs et chanteuses, en l’occurrence, Abdenbi Jirari qui fut le premier à présenter Samira Said au public dans son émission « Mawahib ». A côté de Samira, il y aura donc le groupe marrakchi Fnaire pour représenter la nouvelle vague, Daoudia qui représente la chanson populaire, Mohamed Lamine pour le rai et Taoufik Bouchiti, lauréat de studio 2 M la saison dernière.
Lors de ce premier prime, les candidats interpréteront en chœur la chanson « Ibtassim ya Ghazal » qu’avait composée Abdenbi Jirari pour Ismail Ahmed
L’hommage qui sera rendu à Abdenbi Jirari, sera, d’autre part, accompagné de témoignages recueillis à cette occasion ; des témoignages d’artistes qui l’ont connu et côtoyé.  Samira El Beloui, co-animatrice avec Chakib Hssaini, profitera de cette occasion pour remettre à ce grand monsieur de la chanson marocaine le Prix du public que 2M a remporté lors de la manifestation « Noujoum Biladi ».
Quant à Samira Said, en plus de la chanson enregistrée récemment avec Fnaire et qui a pour nom « Be winner », elle interprétera « Chaat dourouf » et « Kad al kelma ». Fnaire, eux, interpréteront une autre chanson intitulée « Sahraoui ».
 Durant ce premier prime qui va connaître la participation de vingt concurrents, seize seront retenus mais pour ce faire, il va falloir convaincre le jury composé de Hassan Kadmiri, Malek, Mohamed Darham et Nabil Khaldi. Les chansons marocaines choisies pour être interprétées par les concurrents sont, entre autres, «Matakchi biyya» de Abdelhadi Belkhayat, «Makayn bass» , de Mohamed Hayanai,  et «Yahli yaâchrani», de Latifa Raafat. Au niveau des chansons arabes, ont été retenues «Harramt ahibbak» de Warda, «Bahlam bilouak » de Dikra et «Addi alhourouf » de Assala.
Le répertoire occidental est lui aussi très varié et comporte entre autres, «Russian Roulette» de Rihana, «J’irai où tu ira» de Celin Diond, « After Tonight » de Justin Nozuka et « La solitude » de Laura Pausini.   
Les organisateurs promettent une édition de très bonne facture cette année du fait de la concurrence acharnée qui a marqué la présélection qui a eu lieu aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. D’ailleurs pour cette édition, il y aura la participation de jeunes talents étrangers dont un Algérien et un Bulgare.
Evénement de première importance, Studio 2M a le mérite non seulement de faire découvrir de jeunes talents mais aussi de les encadrer et de les guider. D’ailleurs, plusieurs  participants, lauréats ou non, ont pu se frayer un chemin comme Joudia ou encore Hasnae Zalagh.
C’est cette promotion des jeunes talents  qui donne davantage de crédibilité à cette émission-concours  qui se démarque par la bonne organisation, des participants qui interprètent à merveille des succès arabes et occidentaux et par un studio, le plus grand studio d’Afrique, non seulement de par sa superficie mais aussi de par les moyens techniques de très haute technologie.
C’est pour toutes ces raisons et grâce au professionnalisme des responsables de 2M et de tous ceux qui préparent ce grand événement, que les annonceurs se bousculent, car tous les ingrédients d’un impact certain sont réunis. Un grand taux d’audition, des participants de haut niveau et un rayonnement de plus en plus grand, car Studio 2M est connu aujourd’hui un peu partout à travers le monde arabe, l’Europe et l’Amérique. L’on se souvient que lors d’éditions précédentes, notamment après l’ouverture du nouveau studio, que de grandes stars arabes et occidentales sont tombées sous le charme de cet endroit et ont manifesté leur  joie  de se produire sur une telle scène.
Aussi, le choix de Samira Said comme invitée d’honneur de ce premier prime est plus que judicieux, tant il est vrai que cette chanteuse ne cesse d’étonner et d’émerveiller. En effet, cette chanteuse qui domine pratiquement la scène de la chanson arabe depuis plusieurs années, n’a jamais fait preuve d’essoufflement. Au contraire, elle a toujours su adopter les nouveaux styles et dompter les nouvelles vagues. Bien des chanteuses sont arrivées sur la scène en même temps qu’elle et même bien avant, mais elles  n’ont pas pu tenir la route, car il faut avoir un grand talent et beaucoup d’intelligence, ce dont se caractérise Samira Said justement.  
Son  expérience avec Fnaire, comme celle qu’elle avait tentée auparavant avec Chab Mami dans « Youm wara Youm » en dit long sur sa conception de l’art, sur  la justesse de ses choix et sur son savoir-faire.
La 7ème édition de Studio 2M ne manquera pas de tenir en haleine les téléspectateurs qui l’attendaient avec impatience. 

Libé
Samedi 10 Avril 2010

Lu 2817 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs