Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Séoul veut classer la frontière intercoréenne en biosphère mondiale




La Corée du Sud veut élever au rang de biosphère mondiale une zone sauvage située sur la frontière intercoréenne, un secteur truffé de mines mais où s'ébattent depuis six décennies, de nombreuses espèces animales.
Le ministère sud-coréen de l'Environnement a déposé un dossier auprès de l'Unesco. Motif : il souhaite obtenir la protection d'un no man's land de 2.979 kilomètres carrés qui comprend la zone démilitarisée (DMZ). Cette DMZ est une bande de terre de 2 kilomètres qui s'étend de chaque côté de la ligne de démarcation d'une longueur de 240 kilomètres. C'est cette ligne qui partage depuis 1953, date de la fin de la Guerre de Corée, le pays entre un Nord communiste, proche de Moscou et Pékin, et un Sud capitaliste, soutenu par les États-Unis.
Or, si cette bande de terre parait peu accueillante, ce sont 2.716 espèces animales et végétales qui y ont été recensées parmi lesquelles : sangliers, martres, oiseaux, reptiles et amphibiens, entre autres. De plus, des espèces menacées y ont également été répertoriées, comme le cerf porte-musc, chassé pour le musc, une des rares matières naturelles animales entrant dans la composition des parfums.
Mais bien que dit démilitarisée, la DMZ est en réalité hypersécurisée, avec ses fils barbelés, ses champs de mines et des milliers de soldats qui se font face. Une zone à laquelle aucun civil n'a accès. C'est d'ailleurs pour cette raison même qu'elle constitue naturellement une réserve pour les animaux qui n'y sont pas menacés, excepté par les mines. D'où le souhait de Séoul de faire reconnaitre cette formidable étendue en biosphère mondiale.
Selon des estimations datant de 2007 et établies par l'ONG Campagne internationale pour l'interdiction des mines (ICBL), plus d'un million de mines étaient disséminées de part et d'autre de cette frontière, relève l'AFP.

Libé
Mardi 27 Septembre 2011

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs