Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Séminaire sur les droits linguistiques et culturels au Maroc




L'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) et le Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH) organisent, les 8 et 9 juin courant à Rabat, un séminaire national sur "Les droits linguistiques et culturels au Maroc".
Selon un communiqué conjoint, l'objectif de cette conférence, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée entre le CCDH et l'IRCAM, est de mettre en place une "vision commune dans la perspective de l'élaboration d'un plan d'action de promotion des droits linguistiques et culturels".
Cette rencontre, qui vient concrétiser les efforts du Maroc en matière de droits linguistiques et culturels, vise également "à approfondir le débat et le dialogue sur le concept des droits linguistiques et culturels" et sur "les stratégies de promotion et les instruments de leur protection, à la lumière des conventions internationales et des référentiels nationaux", ajoute le communiqué.
L'importance de ce débat, auquel prendront part des représentants des institutions concernées et des acteurs en droits de l'Homme, poursuit la même source, trouve son origine dans la dynamique créée durant la dernière décennie par les institutions gouvernementales, les organisations non gouvernementales et les acteurs des droits de l'Homme suite à l'intérêt porté aux droits linguistiques et culturels en tant qu'un des fondements de l'édification démocratique et de la promotion des droits de l'Homme, sachant que le pluralisme linguistique et culturel est une source de richesse pour les peuples et une garantie de la sécurité culturelle et de la paix sociale.
Le CCDH et l'IRCAM ont signé en 2008 une convention de coopération et de partenariat pour la promotion de la culture des droits de l'Homme, l'échange des expertises et de formation dans les domaines les concernant et l'appui et l'implication mutuelle des deux institutions dans des programmes spécifiques définis dans la convention.
Parmi les axes de cette convention, figurent la contribution aux programmes de promotion et de protection des droits linguistiques et culturels et l'appui à la recherche scientifique dans ce domaine.
La séance d'ouverture de cette rencontre aura lieu au siège de l'IRCAM en présence du recteur de l'Institut Ahmed Boukous et du président du CCDH Ahmed Herzenni.

Libé
Lundi 7 Juin 2010

Lu 648 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs