Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Séminaire international sur «Le transport aérien intérieur et régional» : La RAM, charnière logistique au service de la régionalisation avancée




Séminaire international sur «Le transport aérien intérieur et régional» : La RAM, charnière logistique au service de la régionalisation avancée
Royal Air Maroc a organisé  en partenariat avec le ministère de l'Equipement et des Transports, le 28 janvier 2010 à Marrakech un séminaire de haut niveau sous le thème du transport aérien intérieur et régional, en tant que moteur de  désenclavement territorial, outil de développement économique des régions et de promotion du tourisme interne.
Les ministres en charge du transport aérien de plusieurs pays d'Afrique ont pris part aux travaux de ce séminaire ainsi que de hauts responsables de l'aviation civile  et des journalistes venus de 16 pays du continent.
Ce séminaire, qui a été animé par plusieurs experts du transport aérien intérieur et régional, a mis l'accent sur le rôle que ce type de transport est appelé à jouer en Afrique pour appuyer les politiques de désenclavement, de développement des échanges intra-africains et de dynamisation des économies locales menés par les Etats, à un moment où le continent doit relever le défi du développement. Les participants ont également abordé les différents mécanismes d'aide et d'accompagnement mis en place par les pouvoirs publics à travers le monde en vue de soutenir le transport aérien régional, compte tenu du caractère structurellement déficitaire de cette activité. En effet, compte tenu des missions de service public assignées au transport domestique et du faible volume du trafic intérieur, cette activité ne peut se développer sans des dispositifs d'aide publics.

L'Afrique, un créneau porteur

Les grands transporteurs aériens africains, entre autres, Royal Air Maroc (RAM) et South Africa Airways sont appelés à saisir les opportunités d'affaires qu'offre l'Afrique subsaharienne dans ce domaine, a indiqué jeudi à Marrakech, François Vallas, professeur à l'Université de Toulouse et expert international en transport aérien._Dans cette partie du globe, "une insuffisance de liaisons aériennes interafricaines et un déficit au niveau des infrastructures sont observés et constituent de ce fait un handicap devant tout développement escompté", a souligné M. Vallas, lors d'un séminaire sur "Le transport aérien régional", organisé par la RAM en partenariat avec le ministère de l'Equipement et des Transports._ Selon l'expert français, l'expérience marocaine a permis d'établir des passerelles entre l'Europe et certains pays africains, ajoutant que l'utilisation intelligente et ciblée du hub de Casablanca pour desservir les destinations africaines a permis la mise en place de liaisons efficientes entre l'Afrique et certaines capitales européennes."Avec l'implantation des services de la RAM en Afrique, un créneau extrêmement porteur a été développé", a dit le professeur Vallas, également auteur de plusieurs ouvrages sur le transport aérien, faisant remarquer que le transport aérien demeure non seulement un facteur essentiel de désenclavement des régions reculées, mais surtout un levier clé pour toute croissance économique.De son côté, Charles Chlumber, économiste et expert principal du transport aérien au sein de la Banque mondiale s'est félicité des mesures prises par le gouvernement marocain pour la libéralisation du secteur du transport aérien, citant les accords Open Sky entre le Maroc, l'Union Européenne et les Etats-Unis et le lancement de compagnies low-cost._Ces mesures "positives", a-t-il expliqué, ont permis d'augmenter substantiellement le flux du trafic aérien à destination du Royaume qui a, de son côté, intensifié et multiplié les dessertes vers les pays africains."Nous sommes pour la libéralisation du transport aérien et nous soutenons aussi les compagnies publiques performantes telle la RAM ", a-t-il déclaré, soulignant l'importance de la transparence dans la gestion des grandes compagnies africaines.Charles Tapiero, un expert à l'Université de New York, a mis en valeur la portée stratégique de l'expérience marocaine dans le domaine du transport aérien régional.Cette expérience ambitieuse, illustrée par le lancement de compagnies aériennes dans le cadre de partenariats public-privé, est une initiative "très intéressante", a-t-il dit, qualifiant la RAM de "charnière logistique national" au service du processus de régionalisation avancée prônée par le Maroc et les pays de la région et de l'Afrique en général. Il a également appelé les compagnies africaines à favoriser l'échange d'expériences et d'expertises et créer des alliances stratégiques en matière de maintenance et des services aéronautiques Dans ce cadre, Royal Air Maroc a présenté le modèle adopté par le Maroc pour les dessertes aériennes intérieures et régionales, à travers la création  d'une nouvelle compagnie filiale de Royal Air Maroc et bâtie sur le modèle « low cost » : RAM Express. Cette compagnie a été lancée grâce à un dispositif d'accompagnement par les pouvoirs publics,  dans le cadre d'un contrat de programme entre l'Etat et la compagnie nationale. Elle permet de doter les régions d'un outil aérien adapté  qui accompagne leur développement en offrant des liaisons aériennes qui renforcent leur attractivité et  contribuent à la promotion du tourisme intérieur.
La promotion du réseau domestique a été par ailleurs favorisée par des actions concrètes qui ont été mises en œuvre à travers la conclusion de partenariats entre Royal Air Maroc et certaines régions du Royaume prévoyant  le renforcement des dessertes aériennes à des prix avantageux et moyennant  un cofinancement par la compagnie nationale  et les institutions régionales. A noter que ce séminaire, organisé conjointement par le ministère de l'Equipement et des Transports et Royal Air Maroc, est devenu un rendez-vous annuel privilégié des hauts responsables du transport aérien en Afrique pour débattre des questions qui intéressent l'aviation civile au sein du continent, l'objectif étant de promouvoir et de développer au final le secteur du transport aérien en Afrique. Ainsi, la prochaine édition de ce forum se tiendra dans une année au Maroc et sera consacrée au rôle des gouvernements dans le développement du transport aérien.

M.A
Samedi 30 Janvier 2010

Lu 931 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs