Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Semaine économique de la Méditerranée à Marseille : Forte présence marocaine




Semaine économique de la Méditerranée à Marseille : Forte présence marocaine
Marseille a organisé récemment une semaine économique de la Méditerranée. Cette manifestation a été initiée par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur  depuis 2007. Selon le président de la région, Michel Vauzelle, cette action exprime «la double appartenance de la région à l‘espace méditerranéen comme à l’espace européen et l’existence d’une communauté d’intérêts économiques et culturels».
L’édition de 2012 a été consacré à la jeunesse parce que celle-ci représente les emplois et les activités économiques de demain, au Sud comme au Nord de la Méditerranée. Elle a été coordonnée par l’OCEMO (Office de coopération économique pour la Méditerranée  et l’Orient), qui est un réseau regroupant 26 institutions et réseaux euro-méditerranéens actifs en matière d’économie, d’investissement, de formation, de conception de projets et de financement sur l’ensemble de la région méditerranéenne avec des acteurs publics et privés.
Dans ce cadre, il y avait plusieurs projets autour du Maroc :
- Une enquête expérimentale «Attentes de la jeunesse dans la région de Marrakech» financée par l’OCEMO. Les premières remontées qualitatives  suite à la phase pilote réalisée cet été ont  été présentées lors d’une table ronde ;
- Une rencontre avec de jeunes entrepreneurs ;
- Des tables  rondes autour des thèmes «Diaspora et investissement», «La formation et l’école de la deuxième chance» avec  l’OCP.
Plusieurs jeunes Marocains y ont participé. Des dirigeants d’entreprises marocaines ont été invités pour  dialoguer avec leurs homologues  français et méditerranéens.
Durant cette semaine, tous les thèmes de coopération en  Méditerranée ont été abordés.
Pascal Chabrillat, directrice générale de l’OCEMO, a déclaré à Libé : «Le choix de l’enquête sur la jeunesse marocaine vient du choix de l’OCEMO de donner la priorité à la jeunesse en Méditerranée car celle de moins de 24 ans constitue 50% de la population. Une majorité n’est pas bien insérée dans le dispositif de la formation et de l’emploi. Notre but a été de compléter notre connaissance malgré la présence de certaines informations».
Sur la question du transfert de savoir entre les deux rives de la Méditerranée et qui touche des personnes d’origine marocaine en France, l’Agence pour la coopération internationale  et le développement local en Méditerranée développe  50 projets avec le Maroc selon son délégué général Tahar Rahmani.  «25 projets ont démarré depuis le mois de juin dernier à Casablanca, 4 sont déjà créés dans différents domaines économiques. On  n’est pas au niveau qu’on appelle en France la problématique de l’aide au retour mais sur la question du flux de l’investissement productif.  On a besoin de l’aide de l’Etat marocain pour continuer ces projets».
Le Maroc a été présent à travers plusieurs projets euro-méditerranéens qui touchent les jeunes, soit dans le domaine de l’investissement, de la formation comme le projet de l’école de la deuxième chance initié entre des partenaires français et l’Office chérifien  des phosphates (OCP) pour proposer des formations aux jeunes.

Youssef Lahlali
Mardi 23 Octobre 2012

Lu 434 fois


1.Posté par Bénédict de Saint-Laurent le 24/10/2012 09:19
Rendons à César... La Région PACA soutient la Semaine Economique de la Méditerranée depuis l'origine, mais c'est un peu abusif de dire qu'elle l'a initié seule. D'autres collectivités ou partenaires co-organisent cette manifestation, comme la Ville de Marseille, Euroméditerranée, la CCI de Marseille etc.

Au départ, la Semaine est née de la volonté de 2 réseaux de travailler ensemble -ANIMA, qui organisait chaque année un Forum Méditerranéen de l'Investissement, et FEMISE, qui organisait les RV économiques de la Méditerranée-. Ces 2 réseaux sont d'ailleurs à l'origine de l'OCEMO. Les 1ères semaines ont été coordonnées par ANIMA.

La Région PACA a une activité méditerranéenne qu'il faut saluer, mais si cette manifestation a de l'intérêt et du succès, c'est parce que son territoire accueille une centaine d'équipes très variées qui travaillent sur l'espace euro-méditerranéen -chercheurs, entrepreneurs, médias, ONG etc. Aucun autre territoire riverain ne peut aligner autant de spécialistes (plus d'un millier) des questions économiques, culturelles, religieuses, historiques, environnementales de la Méditerranée.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs