Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon une étude effectuée par l'Université Hassan 1er de Settat

10.000 personnes en situation de précarité à Chaouia-Ouardigha




Selon une étude effectuée par l'Université Hassan 1er de Settat
La population non encadrée dans des structures sociales étatiques ou associatives et vivant dans la précarité ou risquant d'y basculer est évaluée à 10.772 personnes dans la région de la Chaouia- Ouardigha, selon une étude effectuée par l'Université Hassan 1er de Settat.
Cette tranche, répartie dans les différentes communes des trois provinces : Settat, Khouribga et Benslimane, représente environ 0,65 % de la population totale de la région et 3,59 % de la population précaire à l'échelle nationale, estimée à environ 300.000 personnes.
L'étude sur la précarité au niveau de ces trois provinces dégage une répartition territoriale à raison d'un effectif de 8.247 au niveau de la province de Settat (77 % de la population étudiée), 1535 au niveau de la province de Khouribga et 990 au niveau de la province de Benslimane.
La ventilation des chiffres selon les catégories objet d'étude, a révélé que les femmes en situation de grande précarité et sans ressources représentent 2937 (27,3 %) de la population étudiée, suivies des personnes âgées démunies 2832 (26,3 %), des personnes handicapées en situation démunie 2824 (26,2 %), des malades mentaux sans abri 946 (8,8 %) et des mendiants et vagabonds 804 (7,5 %) .
Cette étude dont la réalisation a nécessité un budget prévisionnel estimé à 1,278 million de DH avec une contribution de l'Université Hassan 1er à hauteur de 35,15 % (693.000 DH) et qui a été endossée récemment par le comité régional de développement humain, a mis au point un plan de lutte contre la précarité dans la région dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Ce plan comprend trois axes stratégiques et environ 30 projets structurants en vue de réunir les conditions de réinsertion familiale et sociale, d'accompagner l'opération de réinsertion socio-économique et de créer les conditions adéquates de prise en charge et d'hébergement.
Il convient de rappeler que les dotations budgétaires qui ont été réservées au programme de lutte contre la précarité et la marginalisation au titre de 2008 dans les trois provinces de la région se sont élevées à 20,91 millions de DH, dont 11,591 millions de DH pour la province de Settat, 6,290 millions de DH pour la province de Khouribga  et 2,210 millions de DH pour la province de Benslimane.


MAP
Vendredi 30 Janvier 2009

Lu 832 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs